En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 929.08 PTS
+0.40 %
4 915.5
+0.29 %
SBF 120 PTS
3 901.62
+0.00 %
DAX PTS
10 929.43
-
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.00 %
1.138
+0.12 %

Goldman Sachs estime qu'il est temps d'augmenter la part de cash dans les portefeuilles

| Boursier | 186 | 5 par 1 internautes

Les appels à la prudence commencent à se multiplier sur les marches actions, notamment aux Etats-Unis...

Goldman Sachs estime qu'il est temps d'augmenter la part de cash dans les portefeuilles
Credits Reuters

Les appels à la prudence commencent à se multiplier sur les marches actions, notamment aux Etats-Unis. Le dernier en date provient de Goldman Sachs. Les stratèges de la banque d'affaires estiment que les investisseurs doivent renforcer la part du cash dans leur portefeuille alors que les placements monétaires offrent désormais des rendements, corrigés de l'inflation, positifs. "Les investisseurs en actifs diversifiés devraient conserver leur exposition aux actions, mais augmenter les allocations en espèces", affirme GS.

"Le cash représentera une classe d'actifs concurrentielle pour les actions pour la première fois depuis de nombreuses années". Un changement qui reflète la hausse continue des taux d'intérêt de la Réserve fédérale américaine. Alors que la Fed devrait continuer à resserrer sa politique l'an prochain, les fonds monétaires pourraient devenir d'autant plus attractifs.

En ce qui concerne les actions, les investisseurs devraient orienter leurs portefeuilles vers des secteurs défensifs tels que les 'utilities', selon les stratèges de GS. Ces derniers tablent sur un "un rendement absolu à un chiffre modeste" pour le S&P500 l'année prochaine, alors que les profits et la croissance économique "robustes" observés en 2018 ralentissent.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Partouche a affiché, au titre de son quatrième trimestre de son exercice, un chiffre d’affaires en repli de 2,9% à 99,2 millions d’euros. Sur la période, le Produit Brut des Jeux (PBJ)…

Publié le 13/12/2018

A l’occasion de son "Investor Day", Plastic Omnium a assuré qu'il portera au cours de la période 2019-2021 une attention particulière à la génération de free cash-flow. L’enveloppe…

Publié le 13/12/2018

TechnipFMC plc annonce que son Conseil d'administration a approuvé un programme additionnel de rachat d'actions de 300 millions de dollars qui sera...

Publié le 13/12/2018

Après la mise en examen le 25 avril 2018 de deux de ses dirigeants et donc de "manière purement mécanique" la holding Bolloré annonce avait été mise en examen hier "pour les mêmes motifs et…

Publié le 13/12/2018

Veolia se voit confier la gestion des déchets des 72 communes des territoires de Lunéville à Baccarat et du Pays du Sânon, dans le cadre d'un contrat...