En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 659.08 PTS
+0.00 %
5 646.50
-0.23 %
SBF 120 PTS
4 464.70
-
DAX PTS
12 457.70
-
Dowjones PTS
27 094.79
-0.19 %
7 901.79
+0.00 %
1.105
+0.14 %

Genfit corrige avec le changement de directeur général

| Boursier | 444 | Aucun vote sur cette news

Genfit perd 3,2% sous les 15 euros ce mardi dans un volume assez fourni représentant 0,3% du tour de table...

Genfit corrige avec le changement de directeur général

Genfit perd 3,2% sous les 15 euros ce mardi dans un volume assez fourni représentant 0,3% du tour de table. La société biopharmaceutique de phase avancée, focalisée sur la découverte et le développement de solutions thérapeutiques et diagnostiques innovantes dans le domaine des maladies du foie, notamment d'origine métabolique, a annoncé que son conseil d'administration avait nommé Pascal Prigent, jusqu'alors Executive Vice President of Marketing and Commercial Development, au poste de Directeur Général, sur recommandation de Jean-François Mouney qui reste Président du Conseil d'administration. Alors que Genfit célèbre sa vingtième année d'existence, son cofondateur Jean-François Mouney a donc décidé de se consacrer désormais exclusivement à son rôle de Président du Conseil à partir du 16 septembre. Sur sa recommandation, Pascal Prigent, actuel EVP of Marketing and Commercial Development, a été nommé Directeur Général par le Conseil d'administration.

Depuis son arrivée en mai 2018 chez Genfit, Pascal Prigent a étroitement collaboré avec Jean-François Mouney ainsi qu'avec Dean Hum, Directeur Général Adjoint et Directeur Scientifique. Membre du Comité exécutif, Pascal Prigent est l'artisan principal de la mise en place d'une équipe internationale de collaborateurs et de consultants de haut niveau destinée à préparer la commercialisation potentielle d'elafibranor et de NIS4. Avant de rejoindre Genfit, il avait déjà une expérience de plus de vingt ans dans l'industrie pharmaceutique et avait notamment exercé des responsabilités managériales à l'international chez Eli Lilly et GlaxoSmithKline.

Jean-François Mouney a ajouté : "Il s'agit d'une décision personnelle prise avec beaucoup de recul et de sérénité après deux décennies de travail intense dédié au développement de Genfit. J'ai demandé à Pascal d'accepter le poste de Directeur Général car je suis convaincu qu'il est le mieux placé pour accompagner la croissance de la Société dans le futur. Pascal a l'expérience, les compétences, l'état d'esprit et la personnalité adéquats pour construire le succès de Genfit au cours des années à venir. J'ai pour ma part hâte de poursuivre mon activité en tant Président du Conseil d'administration, avec notamment le recrutement potentiel de nouveaux membres, à l'expérience internationale et diversifiée, afin de nous préparer au mieux pour les années à venir qui promettent d'être passionnantes".

Pascal Prigent déclare : "Les réussites de Jean-François tout au long de ces 20 dernières années, du stade d'entrepreneur à celui de Directeur Général d'une société cotée sur le Nasdaq et reconnue comme un leader international dans la NASH, sont le résultat de son engagement indéfectible et de son expertise. Les données intermédiaires de notre essai de Phase 3 dans la NASH (RESOLVE-IT) sont attendues dans les mois qui viennent, et elafibranor pourrait potentiellement devenir la première et seule thérapie capable d'adresser la résolution de la NASH sans aggravation de la fibrose. Avec notre expansion aux États Unis et une position de trésorerie solide, nous préparons le futur de l'entreprise en tant qu'organisation commerciale, afin de créer de la valeur sur le long terme pour nos investisseurs et nos employés, ainsi que pour l'écosystème de la NASH en général, et tout particulièrement les patients".

Bryan, Garnier & Co ne semble pas inquiet ce jour et évoque "un renforcement de la gouvernance d'entreprise" par une séparation des rôles de DG et de président. La firme maintient son avis acheteur sur la valeur Genfit avec une 'fair value' de 65 euros. Portzamparc est également confiant, à l'achat avec un objectif de cours presque aussi généreux de 60,1 euros. "Le nouveau DG s'inscrit pour l'heure dans la continuité de son prédécesseur et aucun changement sur la stratégie ne devrait être annoncé", ajoute Portzamparc.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2019

L'assureur CNP a conclu un accord évalué à 7 milliards de reals, soit 1,53 milliard d'euros, pour la distribution au Brésil de polices d'assurance...

Publié le 20/09/2019

Une présentation de Stanilas Veillet se tiendra ce 20 septembre...

Publié le 20/09/2019

Le score du Groupe augmente de 4 points en 2019, passant de 69 à 73/100 dans un contexte d'augmentation des exigences de la méthodologie d'évaluation...

Publié le 20/09/2019

La politique rigoureuse de gestion des charges d'exploitation, initiée en 2018 a été poursuivie en 2019...

Publié le 20/09/2019

Abivax est en perte de 14,2 ME au 1er semestre...