Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 568.82 PTS
+1.35 %
6 559.50
+1.25 %
SBF 120 PTS
5 139.37
+1.26 %
DAX PTS
15 669.29
+1. %
Dow Jones PTS
35 061.55
+0.68 %
15 111.79
+1.15 %
1.177
+0. %

GE Aviation et Rolls-Royce s'apprêtent à supprimer des milliers d'emplois

| Boursier | 1602 | 4 par 1 internautes

La crise fait des ravages dans le secteur aéronautique...

GE Aviation et Rolls-Royce s'apprêtent à supprimer des milliers d'emplois
Credits Reuters

Les compagnies aériennes, les aéroports et les deux géants Airbus et Boeing souffrent comme jamais, crise du coronavirus oblige. Mais les équipementiers, de taille plus ou moins importante, traversent également une période très difficile. Pour faire face à une situation sans précédent, les réductions de coûts 'traditionnelles' et les mises au chômage partiel sont désormais insuffisantes. De l'autre côté de l'Atlantique, GE Aviation vient d'avertir son personnel sur le fait qu'elle prévoyait "des réductions permanentes dans sa base d'effectif mondial".

Un quart des effectifs en moins chez GE Aviation ?

La filiale de General Electric pourrait ainsi supprimer jusqu'à 25% de ses équipes, soit près de 13.000 postes. "La profonde contraction de l'aviation commerciale est sans précédent et touche tous les clients dans le monde entier. Le trafic mondial devrait diminuer d'environ 80% au deuxième trimestre par rapport au début des effets de la pandémie en Chine, début février... Pour protéger notre entreprise, nous avons réagi par des mesures difficiles de réduction des coûts au cours des deux derniers mois. Malheureusement, nous devons faire davantage pour adapter notre entreprise aux réalités de notre marché commercial", a déclaré David Joyce, PDG de Aviation.

Une crise sans précédent

Au Royaume-Uni, Rolls-Royce s'apprêterait à supprimer jusqu'à 8.000 emplois sur un effectif total de 52.000. Selon des fuites parues dans la presse britannique, l'ampleur de la restructuration a été mentionnée en interne mais elle n'est en aucun cas finalisée et il reste encore beaucoup de négociations à mener. D'après le 'Financial Times', les discussions avec les syndicats viennent juste de débuter mais il est clair que le groupe aéronautique britannique devrait sabrer davantage dans ses effectifs qu'après le 11 septembre, lorsqu'il avait éliminé 5.000 postes.

"L'impact du Covid-19 est sans précédent. Nous avons pris des mesures rapides pour augmenter nos liquidités, réduire drastiquement nos dépenses . Mais nous aurons besoin d'aller plus loin", a indiqué un porte-parole du motoriste.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2021 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2021

Dans le cadre du contrat d'émission de Bons d'Emission d'Obligations Convertibles en Actions avec Bons de Souscription d'Actions Attachés (« BEOCABSA ») conclu entre DBT SA et Park Capital en date…

Publié le 23/07/2021

10h00 en AllemagneIndice Ifo du climat des affaires en juillet16h00 aux Etats-UnisVentes de logements neufs en juinsource : AOF

Publié le 23/07/2021

Comme au trimestre précédent, Intel a présenté des résultats meilleurs qu'anticipé, mais les revenus tirés des très rentables puces pour centres de données continuent de baisser. En…

Publié le 23/07/2021

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) ses résultats du premier semestre.ICADELe groupe immobilier publiera (avant Bourse) ses résultats du premier semestre.LAGARDERELe groupe…

Publié le 23/07/2021

Le chiffre d'affaires du groupe JAJ sur l'exercice est en recul de 4,8% sur l'exercice 2020/2021 à 19,2 ME...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne