En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 486.49 PTS
+0.19 %
5 485.50
+0.38 %
SBF 120 PTS
4 397.17
+0.29 %
DAX PTS
12 365.72
+0.12 %
Dowjones PTS
26 562.05
-0.68 %
7 548.75
+0.00 %
1.177
+0.16 %

Fromageries Bel met de l'environnement dans son crédit renouvelable

| Boursier | 468 | Aucun vote sur cette news

La ligne de 520 ME a été étendue, avec de nouveaux critères...

Fromageries Bel met de l'environnement dans son crédit renouvelable
Credits reuters

Les Fromageries Bel ont modifié les termes de leur convention de crédit renouvelable multidevises de 520 millions d'euros pour en allonger la maturité et y inclure des critères à impact environnemental et social.

La ligne, non tirée jusqu'à aujourd'hui, a été prorogée pour 5 ans, renouvelable pour deux périodes successives d'un an, pour être portée au 20 décembre 2022 et potentiellement aux 20 décembre 2023 et 2024. Les critères environnementaux introduits portent sur la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, le développement de programmes d'éducation nutritionnelle dans plusieurs pays et le déploiement d'un programme d'actions concrètes en faveur d'une filière amont laitier durable. En cas en cas de non-atteinte des objectifs, le groupe s'engage à mettre en oeuvre des mesures correctrices au travers d'investissements directs ou de financement d'associations ou d'ONG.

La ligne initiale comportait un syndicat de 10 groupes de banques qui ont toutes confirmé leur montant d'engagement. "Cet accord fait de Bel le premier groupe de l'industrie laitière à volontairement indexer une ligne de crédit à ses performances en matière de développement durable", souligne l'entreprise. Les banques participantes sont Société Générale, BNP Paribas, BPCE, Crédit Agricole, CIC, Citi, MUFG, HSBC, Commerzbank et KBC.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

La filiale Baikowski vise la bourse

Publié le 25/09/2018

Le CAC40 est toujours à la recherche d'un nouveau catalyseur à la hausse, capable de le hisser au-dessus des 5...

Publié le 25/09/2018

Novartis a annoncé son intention de supprimer 2 200 emplois en Suisse au cours des quatre prochaines années pour améliorer sa rentabilité.source : AOF

Publié le 25/09/2018

Dans des volumes soutenus, Recylex flambe de 13% à 7,7 euros après avoir obtenu l'accord de l'ensemble des partenaires financiers concernés pour...

Publié le 25/09/2018

Antalis plonge de 9% à 1,24 euro dans les premiers échanges, sanctionné après son avertissement sur résultats...