En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 837.25 PTS
+0. %
5 822.5
-
SBF 120 PTS
4 598.60
-
DAX PTS
13 105.61
-
Dow Jones PTS
27 909.60
-0.38 %
8 362.74
+0. %
1.106
+0.01 %

Française des Jeux : qui aura quoi ?

| Boursier | 450 | Aucun vote sur cette news

Les jeux sont faits ! La demande des institutionnels comme des particuliers pour les actions de la Française des Jeux a été très forte a confirmé ce...

Française des Jeux : qui aura quoi ?
Credits Reuters

Les jeux sont faits ! La demande des institutionnels comme des particuliers pour les actions de la Française des Jeux a été très forte a confirmé ce mercredi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire qui vient d'indiquer que la demande totale avait atteint 11 milliards d'euros, dont 1,6 milliard d'euros pour le grand public. Plus de 500.000 personnes ont ainsi souscrit à l'opération...

Rappelons que les ménages français bénéficiaient de conditions préférentielles par rapport aux investisseurs institutionnels, à savoir une décote de 2% pour toute action achetée, et 1 action gratuite pour 10 actions achetées dès lors qu'ils s'engagent à garder leurs titres pendant au moins 18 mois.

Sans surprise, le haut de la fourchette a été retenu pour le prix d'introduction. Il a ainsi été fixé à 19,90 euros pour les institutionnels et 19,50 euros pour les particuliers.

Plus de 500.000 ordres ont ainsi été réunis dans le cadre des offres à prix ouvert (destinées aux personnes physiques et aux détaillants du réseau FDJ) et aux salariés, soit une demande considérable de plus de 1,6 milliard d'euros. Le placement global à destination des investisseurs institutionnels a également suscité une demande considérable.

Répartition des titres

Sur la base des 99.320.000 actions cédées par l'Etat, 40,5% ont été allouées aux personnes physiques et aux détaillants du réseau FDJ dans le cadre de l'offre à prix ouvert (y compris les actions complémentaires destinées aux personnes physiques et aux détaillants du réseau FDJ qui conserveront leurs actions au moins 18 mois).

Le nombre total d'actions FDJ cédées par l'État (y compris au titre de l'offre réservée aux salariés, l'option de sur-allocation et la réserve d'actions gratuites) s'élève ainsi à 99.320.000 pour un montant brut d'environ 1.888 millions d'euros, soit environ 52% du capital de FDJ, répartis comme suit :
-40.172.148 actions ont été allouées aux personnes physiques et aux détaillants du réseau FDJ dans le cadre de l'offre à prix ouvert, représentant 40,5% de la taille totale de l'offre, pour un montant total d'environ 712 millions d'euros ;
-44.621.497 actions ont été allouées au placement global (hors option de sur-allocation) destiné principalement aux investisseurs institutionnels français et internationaux, représentant 44,9% de la taille totale de l'offre, pour un montant total d'environ 888 millions d'euros ;
-un maximum de 11.350.028 actions supplémentaires pourront être allouées au prix du placement global dans le cadre de l'exercice de l'option de sur-allocation, représentant 11,4% de la taille totale de l'offre, pour un montant total d'environ 226 millions d'euros.
-3.176.327 actions ont été allouées au prix de l'offre à prix ouvert dans le cadre de l'offre réservée aux salariés de FDJ, pour laquelle des ordres d'achats ont été enregistrés, représentant 3,2% de la taille totale de l'offre, pour un montant total d'environ 62 millions d'euros ;
Les personnes physiques et les détaillants du réseau FDJ conservant leurs actions pendant 18 mois recevront une action complémentaire pour 10 actions acquises (dans la limite de leur achat initial).

Qui aura quoi ?

Les ordres dans le cadre de l'offre à prix ouvert ont été servis dans les conditions suivantes :
-la fraction des ordres prioritaires (A1) d'un montant inférieur ou égal à 2.000 euros a été intégralement servie ;
-la fraction des ordres prioritaires (A1) d'un montant compris entre 2.000 euros et 5.000 euros a été servie à hauteur d'un pourcentage de 10% ;
-la fraction des ordres prioritaires (D1) d'un montant inférieur ou égal à 7.500 euros a été intégralement servie ;
-les ordres et fractions non prioritaires (A2, B et D2) n'ont pas été servis compte tenu du large succès de l'offre à prix ouvert.

Avant exercice de l'option de sur-allocation, avant distribution des actions gratuites et après offre réservée aux salariés, l'État détiendra 27,85% du capital de FDJ.
En cas d'exercice intégral de l'option de sur-allocation, avant distribution des actions gratuites et après réalisation de l'offre réservée aux salariés, l'État détiendra 21,91% du capital de FDJ.

En cas d'exercice intégral de l'option de sur-allocation, après réalisation de l'offre réservée aux salariés et distribution intégrale des actions gratuites destinées aux personnes physiques et aux détaillants du réseau FDJ qui conserveront leurs actions au moins 18 mois, l'État détiendrait environ 20% du capital de FDJ.

Le début des négociations des actions FDJ sur le marché réglementé d'Euronext à Paris est prévu le 21 novembre à 9h30 et le règlement-livraison le vendredi 22 novembre.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2019

L'équipementier automobile Valeo réunit les investisseurs ce 10 décembre...

Publié le 10/12/2019

Ce partenariat s'inscrit dans un contexte de marché très favorable pour Bio-UV Group...

Publié le 10/12/2019

Anevia accompagne l'expansion des services TV OTT de cet opérateur. Anevia va fournir des services de télévision OTT premium...

Publié le 10/12/2019

Tous les coûts afférents à cette assurance ont été anticipés et s'inscrivent dans l'enveloppe budgétaire prévue par La Française des Jeux...

Publié le 10/12/2019

La dette financière ressort à 13,9 ME. Le ratio dettes financières nettes sur fonds propres (gearing) s'établit ainsi à 0,62 (0,54 avant IFRS 16)...