5 349.30 PTS
-
5 355.0
+0.24 %
SBF 120 PTS
4 267.01
+0.00 %
DAX PTS
13 103.56
-
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+0.00 %
Nikkei PTS
22 901.77
+1.55 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Fimalac : mise en oeuvre du retrait obligatoire

| Boursier | 228 | Aucun vote sur cette news

Au terme de son OPA simplifiée visant les actions de la société Fimalac dont le projet avait été déposé auprès de l'AMF le 30 mai 2017, ouverte du 22...

Fimalac : mise en oeuvre du retrait obligatoire
Credits Reuters

Au terme de son OPA simplifiée visant les actions de la société Fimalac dont le projet avait été déposé auprès de l'AMF le 30 mai 2017, ouverte du 22 juin au 5 juillet 2017 inclus, GML détient directement ou de concert 97,06% du capital et 96,78% des droits de vote de Fimalac (sur la base du nombre total d'actions et de droits de vote théoriques de Fimalac au 5 juillet 2017). GML, ainsi qu'elle en avait annoncé l'intention dans la note d'information relative à son offre, a sollicité de l'AMF la mise en oeuvre du retrait obligatoire des actions Fimalac non détenues directement, de concert ou par assimilation par GML.

L'AMF a indiqué, dans son avis du 7 juillet 2017, que le retrait obligatoire des 681.731 actions concernées interviendra le 17 juillet 2017, date à laquelle les actions Fimalac seront radiées d'Euronext Paris et seront transférées (et ce quel que soit le pays de résidence de leur porteur) à GML moyennant une indemnisation de leurs propriétaires. Le prix d'indemnisation au titre du retrait obligatoire sera égal au prix de l'offre, soit un règlement en numéraire de 131 euros (net de tous frais) pour chaque action Fimalac.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Assystem a décidé d'étudier l'opportunité de participer, en sa qualité d'actionnaire à 39,24% d'Assystem Technologies Groupe, la branche rachetée par...

Publié le 18/12/2017

Thales et Gemalto ont signé un accord aux termes duquel Thales propose de racheter Gemalto pour 51 euros par actions, soit cinq euros de plus que le prix proposé la semaine dernière par Atos pour…

Publié le 18/12/2017

      Assystem étudie l'opportunité de participer à une levée de fonds propres par Assystem Technologies Groupe     Paris, le 18 décembre 2017, 8h00 -…

CONTENUS SPONSORISÉS