En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Fiat Chrysler/Ferrari : les investisseurs redoutent l'avenir sans Sergio Marchionne

| Boursier | 237 | Aucun vote sur cette news

Que va devenir Fiat Chrysler Automobiles sans Sergio Marchionne ? C'est la question qui taraude les investisseurs après l'annonce, au cours du...

Fiat Chrysler/Ferrari : les investisseurs redoutent l'avenir sans Sergio Marchionne
Credits Ferrari

Que va devenir Fiat Chrysler Automobiles sans Sergio Marchionne? C'est la question qui taraude les investisseurs après l'annonce, au cours du week-end, des graves problèmes de santé du patron du constructeur automobile qui ont précipité son remplacement au poste d'administrateur délégué du groupe.
"Concernant la santé de Sergio Marchionne, FCA annonce avec une profonde tristesse qu'au cours de cette semaine des complications imprévues sont apparues alors que M. Marchionne se remettait d'une intervention chirurgicale et que cela s'est dégradé de manière significative au cours des dernières heures", a indiqué FCA. Marchionne ne sera pas en mesure de reprendre ses fonctions, a précisé la société américano-italienne.

Mike Manley, jusqu'à présent patron de la marque Jeep, va assumer les fonctions de Sergio Marchionne alors que John Elkann, président de Fiat Chrysler et héritier de la famille Agnelli, a été propulsé président de Ferrari, dont Louis Camilleri devient l'administrateur délégué.

Ces bouleversements inattendus entraînent un net repli de tous les titres du groupe en bourse. Fiat Chrysler perd 2,2%, Ferrari cède 4,3%, CNH Industrial rend 2% et Exor, la holding familiale des Agnelli contrôlant ces trois entreprises, 3,6%.

Sergio Marchionne est notamment à l'origine du spin-off de Ferrari en 2015. Une opération pour le moins réussie alors que la valeur de la marque au cheval cabré a quasiment triplé depuis pour atteindre 24 milliards d'euros. Plus qu'un constructeur de luxe, Ferrari est désormais souvent comparée à une valeur de l'industrie du luxe.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...