En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 928.44 PTS
+0.15 %
4 922.00
+0.16 %
SBF 120 PTS
3 879.75
+0.13 %
DAX PTS
12 521.85
+0.26 %
Dow Jones PTS
25 706.09
-1.39 %
10 754.59
+0. %
1.129
+0.05 %

Europlasma : redémarrage d'Inertam

| Boursier | 864 | 4.43 par 7 internautes

Europlasma annonce le calendrier final de redémarrage d'Inertam, son site industriel spécialisé dans le traitement définitif de l'amiante...

Europlasma : redémarrage d'Inertam
Credits Inertam

Europlasma annonce le calendrier final de redémarrage d'Inertam, son site industriel spécialisé dans le traitement définitif de l'amiante. Cette remise en service, programmée début juillet, constitue "une étape majeure dans l'exécution des orientations stratégiques présentées par la Direction le 27 novembre 2019". L'usine Inertam, située dans les Landes à Morcenx-la-Nouvelle, est la seule installation industrielle au monde à proposer un service de destruction d'amiante. Le procédé, fondé sur la chaleur fournie par les torches à plasma, permet de faire fondre les fibres d'amiante et d'obtenir une roche inerte similaire à du basalte.

L'installation, d'une capacité technique prévue de 6.000 tonnes par an, a traversé au cours des dernières années plusieurs situations difficiles et des obstacles à sa performance pleine et entière. Les changements de réglementation en matière d'exposition des travailleurs à l'amiante ont en particulier mis en lumière les problèmes d'empoussièrement de la zone de préparation des déchets : le procédé d'origine arrivé à bout de souffle, ne permettait plus l'atteinte des objectifs. La production s'est arrêtée en mai 2019.

Néanmoins, convaincue de l'adéquation entre la technologie et sa finalité sur le plan sanitaire dans un contexte réglementaire de plus en plus contraignant en matière de traitement des déchets dangereux, la nouvelle équipe managériale a décidé de reconfigurer entièrement cette étape de préparation des déchets afin d'atteindre le niveau de production de 6.000 tonnes par an.

Les études relatives à la définition des nouveaux équipements ont débuté au troisième trimestre 2019 et livré une solution pragmatique : le nouveau procédé est simplifié au maximum, étanchéifié et permettra de traiter de façon souple et robuste de grandes quantités de déchets amiantés, quelles que soient leur nature et leur composition.

Les opérations de démantèlement, démarrées début 2020, sont achevées et les nouveaux équipements sont d'ores et déjà en place. Ces opérations ont été réalisées dans des délais et budgets contraints. En effet, le redémarrage d'Inertam est une des pierres angulaires du renouveau d'Europlasma.

Ainsi, dans le contexte de pandémie COVID-19, un plan de continuité d'activité a été mis en oeuvre afin d'assurer la poursuite des travaux sur le site d'Inertam, de façon sécuritaire et efficace.

Cette période a en outre été mise à profit avec la réalisation anticipée d'une tranche de travaux prévue initialement en 2021 et qui permettra de gagner six semaines d'exploitation sur l'exercice. En conséquence, le groupe se fixe comme objectif de redémarrer l'installation première semaine de juillet.

L'installation reconfigurée ne nécessitera plus qu'une intervention humaine réduite, sa disponibilité sera drastiquement augmentée et le niveau de production devrait rapidement permettre d'atteindre les objectifs fixés de 6.000 tonnes par an. Ainsi, la modernisation de l'usine aura sensiblement réduit le point mort du site et amélioré sa rentabilité normative. Outre les améliorations apportées à la zone confinée de préparation de charges, les équipes techniques ont restauré le four et installé un système de lavage des gaz plus performant de manière à garantir la neutralité des rejets dans l'atmosphère.

Europlasma s'est engagé vis-à-vis de ses autorités de tutelle à résorber progressivement le stock historique de manière à honorer ses engagements passés tout en préservant les équilibres financiers à venir. Le stock présent sur le site s'élevait, l'été dernier après inventaire, à environ 9.200 tonnes de déchets amiantés.

Dans ce cadre, des quantités non négligeables de nouveaux déchets pourront être réceptionnées sur le site et être traitées dans des conditions optimisées tant sur le plan économique que sur le plan environnemental. À ce titre, le groupe est en discussion pour de nouvelles commandes de traitement d'amiante en provenance de plusieurs sites émanant d'acteurs privés ou de grands chantiers publics. Les premiers revenus sont donc attendus dès le second semestre 2020, conformément au plan de continuation arrêté le 2 août 2019.

Enfin, les équipes de la direction technique et de l'exploitation ont entamé les études pour l'installation d'un four de vitrification additionnel fin 2021. De conception entièrement nouvelle, il amènera la destruction de l'amiante à un nouveau standard en assurant une plus grande régularité dans la production, une consommation énergétique réduite et des coûts d'exploitation en forte baisse.

Olivier Pla, Directeur Général Adjoint, a ajouté : "Je remercie les équipes d'Inertam et les sous-traitants pour leur engagement au cours de cette période de pandémie. La mobilisation de tous a contribué au succès de ce projet de grande ampleur. Nous approchons de la reprise de production avec un objectif de traitement de 6.000 tonnes de déchets par an grâce à un outil, à présent, robuste et performant. Concomitamment à la reprise des commandes, nous nous attacherons à résorber principalement le stock existant pour revenir progressivement à un niveau de stock qui convienne aux besoins combinés de nos clients et de l'usine".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
7 avis
Note moyenne : 4.43
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/07/2020

Devoteam flambe de 24,71% à 97,90 euros, l’action du spécialiste du conseil en technologies innovantes et management pour les entreprises s’ajustant au prix du projet d’OPA des fondateurs : 98…

Publié le 10/07/2020

Retracement technique

Publié le 10/07/2020

PSB Industries abandonne 0,28% à 18,10 euros dans des volumes limités liés à la faiblesse de son flottant. Au premier semestre, le spécialiste de l'emballage a réalisé un chiffre d'affaires de…

Publié le 10/07/2020

Soitec grimpe au plus haut de l'année, en hausse de 2,6% ce vendredi à 106,30 euros en bourse de Paris, alors que le groupe a annoncé hier la...

Publié le 10/07/2020

Sur le premier semestre 2020, Kalray a généré 489 000 euros de chiffre d’affaires contre 455 000 au 1er semestre 2019, principalement composé de ventes de stations de développement et de…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne