En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 806.20 PTS
+0.00 %
4 840.0
+0.88 %
SBF 120 PTS
3 820.27
-
DAX PTS
10 780.51
-
Dowjones PTS
24 370.24
-0.22 %
6 704.24
+0.00 %
1.133
+0.07 %

Europlasma : de retour d'AG

| Boursier | 553 | Aucun vote sur cette news

Ce jour, l'Assemblée Générale de la Société a réuni en deuxième convocation, sous la présidence de PierreCatlin, ses actionnaires représentant 49 343...

Europlasma : de retour d'AG
Credits Inertam

L'Assemblée Générale de la Société Europlasma a réuni en deuxième convocation, sous la présidence de Pierre Catlin, ses actionnaires représentant 49 343 296 de titres (présents, représentés ou votant par correspondance) correspondant à 20,33% du capital. L'Assemblée a approuvé l'ensemble des résolutions soutenues par le Conseil d'administration, et notamment :
le renouvellement du mandat d'administrateur de Jean-Eric Petit ;
les autorisations données au Conseil d'administration permettant à la Société d'avoir accès au marché des capitaux afin de poursuivre son développement.
L'Assemblée a par ailleurs rejeté une demande en séance de nomination au Conseil d'administration de Messieurs François Bonnin et Olivier Ricart, associée à une révocation de Messieurs Erik Martel et Kim Ying Lee.
Le procès-verbal de l'Assemblée est disponible sur le site Internet de la Société, dans l'espace-actionnaires et investisseurs.

Précision : Dans son communiqué du 5 septembre dernier, le Groupe indiquait être en discussion avancée avec des investisseurs susceptibles de procéder à une augmentation de capital réservée d'ici la tenue de l'Assemblée Générale le 27 septembre 2018. Cette augmentation de capital n'a pas eu lieu à ce jour, toutefois les discussions se poursuivent activement et l'objectif d'avoir un actionnaire de référence à hauteur d'au moins 34% du capital d'ici la fin de l'année est maintenu.

Point sur l'activité

Le 9 août, Europlasma a obtenu la qualification "Entreprise Innovante" pour les fonds communs de placement dans l'innovation (FCPI) délivrée par Bpifrance. Cette qualification permet en particulier aux FCPI de comptabiliser leur éventuelle participation dans Europlasma dans leur part obligatoire de leurs investissements dans des entreprises innovantes.
Ariane Group et J2P Guyane se sont rapprochés de CHO Power pour évaluer un projet de centrale électrique d'environ 10 MWe en Guyane à partir de 50 000 t/an de déchets. De l'hydrogène pourrait être récupéré pour compléter les besoins en carburant du lanceur Ariane 6.
CHO Power poursuit le développement d'un projet de centrale électrique sur l'Ile de Beauté en concertation avec les collectivités locales et la Collectivité Territoriale de Corse. Une centrale de type CHO Power pourrait réduire significativement le recours à l'enfouissement des déchets et participer ainsi à la résolution des difficultés dans ce domaine, tout en renforçant l'autonomie énergétique de l'île.

Branche Solutions plasma Europlasma Industries

S'appuyant sur la première installation de vitrification des cendres à Houjie (KNC) en fonctionnement depuis 1 an, véritable vitrine technologique, le Groupe reste très actif sur le marché chinois. A ce titre notamment, Europlasma a présenté sa technologie lors de la conférence "International Solid Waste Management Summit 2018" (ISWMS2018) qui s'est tenue en septembre à Shanghaï.
A cette occasion, Europlasma a été en contact avec des sociétés d'ingénierie souhaitant se positionner sur de prochains appels d'offre dans le domaine du traitement des déchets dangereux en Chine, mais également à Taïwan.
Par ailleurs, en Europe, un intérêt émerge dans le domaine pétrochimique pour utiliser la technologie plasma pour le traitement de boues pétrolifères compte tenu de l'augmentation du coût de leur enfouissement. D'un point de vue technique, Europlasma étudie la faisabilité de répondre à cette problématique...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT