Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 509.46 PTS
+0.25 %
5 498.0
+0.23 %
SBF 120 PTS
4 354.33
+0.22 %
DAX PTS
13 126.97
-0.08 %
Dow Jones PTS
29 522.22
+0.88 %
11 980.50
+0.62 %
1.184
-0.12 %

Europcar Mobility s'effondre, les créanciers pourraient prendre le contrôle

| Boursier | 1506 | 4 par 2 internautes

Europcar Mobility plonge de près de 30% à 0,91 euro en fin de séance, plombé par une information de 'Bloomberg'...

Europcar Mobility s'effondre, les créanciers pourraient prendre le contrôle
Credits Europcar

Europcar Mobility plonge de près de 30% à 0,91 euro en fin de séance, plombé par une information de 'Bloomberg'. Selon les sources de l'agence, les actionnaires actuels du loueur de voitures pourraient se retrouver avec moins de 5% du capital une fois que la restructuration financière préparée par les créanciers sera finalisée. Concrètement le plan en cours de discussions prévoirait que les propriétaires actuels, dont Eurazeo, cèdent le contrôle aux détenteurs d'obligations dans le cadre d'un accord visant à réduire de 1,05 milliard d'euros la dette non garantie d'Europcar. Les obligations garanties de la société, les facilités de crédit et les prêts garantis par les gouvernements français et espagnol ne seraient pas affectés par ce plan.

Le quotidien 'Les Echos' avait rapporté un peu plus tôt que "les fonds qui ont racheté en masse la dette obligataire de l'entreprise ont proposé, avec l'accord de la société, de convertir leur milliard d'euros de créances contre 92 à 97% du capital". Ces créanciers (dont Anchorage, Attestor et Kingstreet) détiennent environ 60% de la dette d'Europcar, précise le quotidien. Il leur resterait à convaincre "l'autre bloc de créanciers d'Europcar, qui ont eux racheté les 670 millions d'euros de lignes de trésorerie à des banques".

Victime de la pandémie de coronavirus, la firme détenue à hauteur de 30% par Eurazeo a entamé un processus de restructuration de sa dette en septembre dernier. "Compte-tenu de la deuxième vague de Covid-19 et des incertitudes qui en découlent, nous estimons qu'il n'est plus possible de fixer d'objectifs financiers pour l'exercice 2020", indiquait le management fin octobre après avoir vu ses revenus fondre de 50% au troisième trimestre.

Un désaccord entre créanciers sur les injections de fonds dont bénéficierait l'entreprise persisterait également. D'après Bloomberg, un groupe représentant des fonds qui détiennent la majorité des obligations non garanties d'Europcar et une partie minoritaire d'une facilité de crédit renouvelable, plaide pour une injection de capital de 250 millions d'euros ainsi que pour un financement de la flotte de 200 millions d'euros. Des hedge-funds et d'autres créanciers exposés aux prêts bancaires d'Europcar soutiendraient pour leur part une injection de capitaux propres de 500 millions d'euros.

Quoiqu'il en soit, ces informations n'ont pas de quoi réjouir les actionnaires actuels.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/11/2020

La Scor a de nouveau surperformé le marché en ce début de semaine, en hausse de 1,3% à 28,98 euros en clôture, aidé par Oddo BHF qui vise désormais un...

Publié le 23/11/2020

Birlasoft a choisi Esker pour sa solution intégrant des technologies d'Intelligence Artificielle capable d'éliminer rapidement les tâches inefficaces et répétitives...

Publié le 23/11/2020

Le prix d'émission des actions nouvelles a été fixé à 4,43 euros

Publié le 23/11/2020

MSCI Inc, principal fournisseur mondial d'indices et d'outils d'évaluation de performance financière, a choisi d'intégrer l'action Pharmagest...

Publié le 23/11/2020

Quadient (anciennement Neopost) a relevé ses prévisions pour l’exercice 2020. Ainsi, le groupe anticipe désormais une baisse organique du chiffre d’affaires d’environ 9% par rapport à…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne