En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 691.48 PTS
-0.1 %
5 687.00
-0.17 %
SBF 120 PTS
4 484.90
-0.1 %
DAX PTS
12 686.04
+0.13 %
Dow Jones PTS
27 033.28
+0.12 %
7 933.49
+0.17 %
1.111
+0.39 %

EuropaCorp retombe après son envolée spéculative

| Boursier | 936 | 4.50 par 2 internautes

La fièvre spéculative s'est emparée hier du groupe de Luc Besson

EuropaCorp retombe après son envolée spéculative
Credits Reuters

La spéculation s'assagit sur le groupe de Luc Besson. Au lendemain d'un doublement de son cours de bourse, EuropaCorp subit quelques dégagements (-11%) pour revenir à 1,14 euro ce jeudi en matinée, malgré une ouverture dans le vert. Le titre est toujours très entouré avec pas moins de 400.000 titres négociés dans les premières minutes, soit presque 1% du capital du studio.

Rumeur confirmée

Hier, EuropCorp, qui a été placé sous procédure de sauvegarde depuis le 14 mai, a confirmé des informations de presse sur un éventuel rachat en indiquant être en discussion avec ses créanciers et le groupe Pathé, dans le cadre de la restructuration de sa dette et du renforcement de sa capacité financière par augmentation de capital. Un nouveau tournant donc pour le producteur de Lucy ou de Valerian et la cité des mille planètes, que d'aucuns voyaient rejoindre le giron de Netflix il y a un an.

Conditions suspensives

"Le groupe Pathé a manifesté son intérêt pour une éventuelle prise de participation dans le capital de la Société. Cette manifestation d'intérêt, non contraignante, est soumise à la réalisation de plusieurs conditions suspensives, notamment un accord sur la restructuration des dettes existantes du Groupe. A ce jour, plusieurs conditions essentielles n'étant pas remplies - notamment le consentement des prêteurs seniors et juniors - la Société ne peut garantir que cette proposition aboutira, ni donner de précisions sur le calendrier ou la structuration de l'opération potentielle résultant des discussions en cours", a précisé EuropaCorp dans son communiqué.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2019

Altarea Cogedim décroche 90/100 au GRESB Score, une note maintenue depuis 2016...

Publié le 17/10/2019

Rémy Cointreau sera sur le pont demain matin avec la publication de son chiffre d'affaires semestriel...

Publié le 17/10/2019

OPR en approche ...

Publié le 17/10/2019

En tête du CAC40, PSA Groupe grimpe de 1,4% à 24,1 euros...

Publié le 17/10/2019

Safran Nacelles (groupe Safran) a signé un accord avec Virgin Atlantic Airways pour la maintenance, la réparation et la révision (Maintenance, Repair and Overhaul - MRO) des inverseurs de poussée…