5 501.32 PTS
+0.13 %
5 501.0
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 399.22
+0.11 %
DAX PTS
13 232.42
+0.37 %
Dowjones PTS
26 115.65
+1.25 %
6 810.28
+0.00 %
Nikkei PTS
23 763.37
-0.44 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Euronext reste finalement fidèle à LCH, une annonce bien accueillie

| Boursier | 150 | Aucun vote sur cette news

Le groupe a signé de nouveaux accords pour conserver les services de compensation de LCH SA...

Euronext reste finalement fidèle à LCH, une annonce bien accueillie
Credits Benoît Tessier / Reuters

Euronext et le London Stock Exchange ont réorganisé leurs rapports autour de la chambre de compensation LCH, ont fait savoir ce matin les deux groupes, ce qui sonne le glas de la migration d'Euronext vers ICE Clear Netherlands. Le nouvel accord couvre la compensation des dérivés sur matières premières et des dérivés sur actions et indices pour dix ans. Euronext et LCH SA ont prévu de collaborer pour proposer de nouvelles offres aux participants de marché. En outre, l'opérateur paneuropéen va échanger ses 2,3% dans LCH Group contre 11,1% dans LCH SA, après le feu vert des autorités compétentes. Ce transfert va renforcer les relations entre les deux entités. Euronext conservera un siège au conseil d'administration de LCH SA et siègera dans différents comités. Il disposera également d'un droit de préemption si LCH venait à se séparer de LCH SA.

LCH SA et Euronext ont prévu de travailler ensemble sur une réduction des tarifs de compensation des produits dérivés dans une fourchette de 5 à 15%, avec effet à partir de janvier 2019, variant selon le type de produits et de services. L'opération annoncée ce jour entraînera un gain financier exceptionnel de 24 millions d'euros pour Euronext, qui va en parallèle mettre fin à ses accords avec IntercontinentalExchange dans le domaine de la compensation.

"Nos clients vont profiter d'une réduction des tarifs tandis que la continuité du service évite les coûts et des désagréments d'une migration", résume le CEO Stéphane Boujnah. Euronext aurait dû racheter LCH SA si le régulateur n'avait pas bloqué la fusion entre le London Stock Exchange et la Deutsche Boerse. En réaction, le groupe s'était tourné en avril vers ICE Clear Netherlands pour assurer les services de compensation au-delà de 2018. Cette migration n'aura finalement pas lieu.

L'annonce ne passionne pas les foules sur le marché : le titre grappille 0,2% à 49,40 euros, dans un contexte plutôt baissier à Paris. "De mon point de vue, le renouvellement des accords avec LCH SA est stratégiquement plus intéressant" que la migration vers ICE, souligne Rosine van Velzen, chez ING, qui recommande à ses clients d'acheter le titre, malgré un potentiel modeste sur son objectif de cours de 50 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2018

Le réseau sera opérationnel d'ici la fin du mois...

Publié le 18/01/2018

La compagnie de Dubaï a signé un protocole d'accord pour 36 appareils, dont 20 fermes...

Publié le 18/01/2018

Sur les 6% du tour de table...

Publié le 18/01/2018

Plusieurs ajustements à signaler

Publié le 18/01/2018

Airbus annonce la signature d’un protocole d’accord avec Emirates Airlines portant sur l’acquisition par la compagnie basée à Dubaï de 36 A380. Dans le détail, l’accord concerne 20 avions…

CONTENUS SPONSORISÉS