En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 850.52 PTS
-1.2 %
4 833.50
-1.48 %
SBF 120 PTS
3 894.66
-
DAX PTS
12 645.75
-
Dow Jones PTS
28 335.57
-0.1 %
11 692.57
+0. %
1.183
-0.21 %

Euronext bondit, négocie la reprise de Borsa Italiana avec le LSE

| Boursier | 300 | Aucun vote sur cette news

Euronext semble bien partie pour s'offrir Borsa Italiana...

Euronext bondit, négocie la reprise de Borsa Italiana avec le LSE
Credits Benoît Tessier / Reuters

Euronext semble bien partie pour s'offrir Borsa Italiana. L'opérateur boursier européen, en collaboration avec CDP Equity (Cassa Depositi e Prestiti) est entré en pourparlers exclusifs avec le London Stock Exchange pour acquérir la Bourse de Milan, conjointement avec Intesa Sanpaolo. Il n'y a aucune certitude sur le fait que les discussions débouchent sur une transaction, précise Euronext. Ce dernier est notamment en concurrence avec Six et la Deutsche Börse dans cette affaire. Le LSE a mis en vente Borsa Italiana afin d'obtenir le feu vert des autorités européennes à l'acquisition de Refinitiv, fournisseur de données et d'analyses financières, pour 27 milliards de dollars.

Un acteur de premier plan sur les marchés de capitaux d'Europe continentale

Le regroupement proposé de Borsa Italiana et d'Euronext créerait un acteur de premier plan sur les marchés de capitaux d'Europe continentale. Ce projet de transformation permettrait au groupe nouvellement formé de concrétiser l'ambition de poursuivre la construction de l'épine dorsale de l'Union des marchés de capitaux en Europe, tout en soutenant les économies locales.

L'opération potentielle serait financée par un mélange de liquidités disponibles existantes, de nouveaux emprunts et de nouveaux capitaux propres sous la forme d'une augmentation de capital réservée à la CDPE et à Intesa Sanpaolo, et d'une émission de droits réservée aux actionnaires d'Euronext.

L'Italie, par l'intermédiaire de la Borsa Italiana, deviendrait le principal contributeur aux revenus du groupe Euronext élargi. En tant que nouveau pays important dans le modèle fédéral d'Euronext, l'Italie serait représentée au niveau de la gouvernance d'Euronext par des membres italiens, de ses actionnaires de référence, du conseil de surveillance, du conseil d'administration et du collège des régulateurs qui supervisent les activités du groupe Euronext.

CDP Equity et Intesa Sanpaolo au capital ?

Si les discussions aboutissent à la réalisation de l'opération, et dans le cadre du partenariat conclu le 11 septembre 20201, CDP Equity et Intesa Sanpaolo rejoindraient le groupe existant des Actionnaires de référence à long terme d'Euronext par la souscription d'une augmentation de capital réservée, CDPE acquérant une participation conforme à celles détenues par les plus grands actionnaires de référence d'Euronext, et ayant un représentant au Conseil de surveillance d'Euronext.

L'Italie serait bien représentée chez Euronext

Un deuxième candidat italien serait proposé comme membre indépendant du conseil de surveillance et deviendrait le président du groupe fusionné. La Consob serait invitée à rejoindre le Collège des régulateurs d'Euronext, devenant ainsi partie intégrante de la supervision d'Euronext au niveau du groupe, au même titre que les autres régulateurs européens, avec une présidence tournante chaque semestre. La surveillance réglementaire directe de la Borsa Italiana resterait inchangée, ce qui permettrait à la Consob et à la Banca d'Italia de continuer à superviser directement les activités de la Borsa Italiana.

La Borsa Italiana conserverait ses fonctions, sa structure et ses relations actuelles au sein de l'écosystème italien et préserverait son identité et ses atouts italiens. Le PDG italien de la Borsa Italiana rejoindrait le conseil d'administration d'Euronext. Le PDG de MTS rejoindrait le conseil d'administration élargi, aux côtés des autres principaux dirigeants des grandes unités commerciales et des principales fonctions centrales d'Euronext, avec des responsabilités à l'échelle du groupe pour la négociation de titres à revenu fixe.

Le titre grimpe

Le marché semble croire à cette opération eu égard à l'évolution du titre ce matin : +4,8% à 102,8 euros. Jefferies affirme qu'un tel accord représenterait une "logique industrielle convaincante" pour Euronext, en fournissant l'échelle nécessaire et des capacités de produits stratégiquement importants dans la compensation et la négociation électronique d'obligations. L'analyste estime que la transaction serait relutive de 13% sur le bpa d'Euronext d'ici 2022, sur la base du prix évoqué, en supposant un objectif de 40% de réduction des coûts, mais pas de synergies de revenus. Bien qu'il y ait encore des incertitudes quant à la conclusion de l'opération, "nous pensons que l'action offre un ration rendement/risque intéressant".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/10/2020

Sopra Steria avait annoncé le 21 octobre avoir détecté une cyberattaque la veille au soir. Dans un communiqué publié ce matin, le groupe précise que le virus a été identifié : il s'agit d'une…

Publié le 26/10/2020

Nicox a annoncé que son partenaire Ocumension Therapeutics avait reçu l'approbation des autorités réglementaires chinoises (Center for Drug Evaluation of the National Medical Products…

Publié le 26/10/2020

Europcar Mobility Group a dévoilé ce matin des résultats trimestriels très affectés, comme prévu, par les restrictions de voyage. Au troisième trimestre, le loueur de voitures a réalisé un…

Publié le 26/10/2020

Biophytis a réalisé le dosage du premier patient au Brésil dans le cadre de COVA à Hospital e Maternidade Celso Pierro - PUCCAMP de Campinas...

Publié le 26/10/2020

Nicolas Hériard Dubreuil a été nommé à la présidence du conseil d'administration d'Oeneo. Il remplace Hervé Claquin, qui rejoint le collège des censeurs, composé de François et Marc Hériard…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne