En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 885.13 PTS
-0.98 %
4 912.00
-0.38 %
SBF 120 PTS
3 864.55
-0.84 %
DAX PTS
12 591.68
-0.54 %
Dow Jones PTS
27 388.14
+0.69 %
11 268.11
+1.28 %
1.187
+0.06 %

Eurofins Scientific : du nouveau dans l'analyse des eaux usées

| Boursier | 672 | 5 par 2 internautes

Une étude entreprise par des scientifiques d'Eurofins a abouti à une méthode pour analyser le SRAS-CoV-2 dans des échantillons d'eaux usées,...

Eurofins Scientific : du nouveau dans l'analyse des eaux usées

Une étude entreprise par des scientifiques d'Eurofins a abouti à une méthode pour analyser le SRAS-CoV-2 dans des échantillons d'eaux usées, permettant une détection précoce de la présence de virus sur un site donné, avant que le virus ne se propage trop largement ou comme un moyen de surveiller l'efficacité de mesures de confinement mises en place...
Dans le cadre de l'étude, l'équipe de scientifiques d'Eurofins a utilisé des échantillons d'eaux usées qui avaient été collectés lors de la pandémie de COVID-19 au Danemark. Ils ont pu détecter le virus dans un échantillon prélevé trois jours avant l'identification du patient 0 dans le pays.

Les résultats de cette étude sont particulièrement pertinents pour les municipalités, les installations de production, les hôpitaux, les maisons de soins infirmiers, etc. Sur ces sites, l'analyse des eaux usées, offerte dans le cadre du programme Eurofins COVID-19 Sentinel, peut donner une indication précoce de la présence du SRAS. -CoV-2, permettant ainsi des mesures de confinement pertinentes afin d'éviter une épidémie de la maladie. Avec une compréhension croissante du rôle très important des porteurs de virus présymptomatiques et asymptomatiques dans la pandémie, la détection précoce de la présence de virus sur un site est une première étape vitale pour identifier le ou les porteurs potentiels et mettre en place des mesures accrues pour contenir la maladie. La méthode développée par Eurofins étant semi-quantitative, elle offre également un outil puissant pour suivre l'évolution d'une épidémie dans le temps et l'efficacité des mesures de confinement mises en place lors de la détection d'une épidémie.

Au cours de ce projet de recherche, une méthode semi-quantitative fiable a été développée et validée comprenant des études de stabilité, de reproductibilité et de linéarité de dilution. L'analyse a été effectuée à la fois sur les phases surnageantes et solides des échantillons d'eaux usées avec de l'ARN viral détecté dans l'une des phases seulement ou dans les deux phases. En particulier, 19% des échantillons se sont révélés positifs en phase solide mais négatifs en phase liquide. En conséquence, il apparaît que le test des phases surnageantes et solides améliore la sensibilité. Lors de l'analyse des eaux usées dans le cadre de l'offre Eurofins COVID-19 Sentinel, les deux sont testés garantissant ainsi une plus grande précision dans la détection précoce des virus.

Sur la base d'une partie de l'étude réalisée dans un hôpital danois, la méthode d'analyse des eaux usées devrait être en mesure de détecter un taux de prévalence communautaire de COVID-19 aussi bas que 0,02% -0,1% (soit entre 2 virus shedders pour 10.000 personnes et 1 excrétion de virus pour 1.000 personnes).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/08/2020

Une erreur s'est glissée dans notre dépêche précédente à propos d'Altarea, qui ne s'appelle plus Altarea Cogedim.Altarea a généré au premier semestre un résultat net récurrent de 118,2…

Publié le 06/08/2020

Tessi, acteur international des Business Process Services, a réalisé au cours du premier semestre2020 un chiffre d’affaires de 230,4 millions d'euros, en croissance de 0,6%. Les acquisitions…

Publié le 06/08/2020

Altarea Cogedim a généré au premier semestre un résultat net récurrent de 118,2 millions d’euros, en hausse 7,2%. Il représente 7,05 euros par action (+2,6%). Le chiffre d’affaires a…

Publié le 06/08/2020

Derichebourg, via sa filiale Derichebourg Expansion, a réalisé ce jour la cession au groupe Saur de 51 % du capital de la société Derichebourg Aqua, qui détient la société Derichebourg Aqua…

Publié le 06/08/2020

Au 31 juillet, les commandes brutes d'Airbus pour 2020 s'élevaient à 369 appareils, avec des commandes nettes, après annulations, de 302 appareils. La compagnie a enregistré quatre nouvelles…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne