5 302.17 PTS
+0.23 %
5 292.0
+0.09 %
SBF 120 PTS
4 251.13
+0.27 %
DAX PTS
12 470.49
-0.14 %
Dowjones PTS
25 071.91
+0.43 %
6 838.03
+0.86 %
Nikkei PTS
21 970.81
+0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Erytech veut lever 125 M$ sur le Nasdaq et en Europe

| Boursier | 250 | Aucun vote sur cette news

Le groupe va entrer sur le marché boursier américain, via une offre d'ADS qui démarre aujourd'hui.

Erytech veut lever 125 M$ sur le Nasdaq et en Europe
Credits Reuters

Erytech a procédé à deux annonces cette nuit. Si les investisseurs seront satisfaits de constater que le laboratoire, avec sa trésorerie de 80,3 millions d'euros au 31 septembre, est en mesure d'assurer ses besoins de financement jusqu'en 2020, ils devraient surtout s'intéresser au communiqué lançant l'entrée sur le marché financier américain, via le Nasdaq. Il s'agit en fait d'une double opération portant sur 125 millions de dollars, soit 5.319.148 actions, dont une offre d'ADS (American Depositary Shares, chacune valant une action ordinaire) et un placement privé en Europe. Les banques présentatrices bénéficieront d'une option de surallocation de 15%. Jefferies, Cowen et JMP Securities se chargeront de la partie américaine et Oddo BHF du placement en Europe.

Une opération très dilutive qui doperait le financement

Le prix de l'offre devrait être compris entre 23 et 24$ par ADS, ou entre 19,75 et 20,50 euros par action ordinaire. Le prix de souscription unitaire définitif sera défini à l'issue du processus de construction du livre d'ordres qui débute immédiatement. Sur la base de 5.319.148 actions (hors surallocation donc), la dilution atteindrait environ 31%, dans la mesure où les ADS et les actions seront émises par voie d'augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription des actionnaires. La société pèse actuellement 291 ME en bourse, via 11.740.657 actions cotant 24,78 euros.

L'utilisation des fonds espérés fait déjà l'objet d'une ventilation précise. Erytech prévoit de consacrer 42 ME (50 M$) à l'essai clinique de phase III avec eryaspase (GRASPA) pour le traitement en seconde ligne du cancer du pancréas métastatique aux Etats-Unis et en Europe et 17 ME (20 M$) pour la phase III avec eryaspase dans le traitement en première ligne de la Leucémie Aïgue Lymphoblastique (LAL). 17 ME (20 M$) seront en outre consacrés à faire avancer le développement d'eryaspase et de produits-candidats potentiels dans d'autres indications. Enfin, 4 ME (5 M$) seront dédiés à la plateforme technologique ERYCAPS et d'autres programmes de développement précliniques. Le solde servira aux besoins généraux de la société.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

Technicolor a essuyé une perte nette de 173 millions d'euros contre une perte de 26 millions d'euros, un an plus tôt. Elle comprend une dépréciation comptable de 113 millions d’euros des actifs…

Publié le 21/02/2018

CBO Territoria a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 80,7 millions d'euros, en hausse de 24%. Les revenus locatifs bruts ont reculé de 2% à 18,8 millions. Les ventes en promotion…

Publié le 21/02/2018

Pour l'année 2017, le chiffre d'affaires de Median Technologies s'élève à 7,69 millions d'euros, en hausse de 21%. La prise de commandes nette s'élève à 14,69 millions, alimentant un carnet de…

Publié le 21/02/2018

Vallourec a accusé au quatrième trimestre 2017 une perte nette de 164 millions d'euros, contre une perte de 183 millions d'euros au quatrième trimestre 2016. Le résultat brut d'exploitation est…

Publié le 21/02/2018

EOS imaging a annoncé la première installation d'un système EOS au sein du groupe Asklepios, deuxième groupe hospitalier privé en Allemagne. Le système EOS est disponible à l'hôpital Asklepios…

CONTENUS SPONSORISÉS