En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 428.31 PTS
-0.33 %
4 423.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
3 495.87
-0.1 %
DAX PTS
10 385.93
+0.51 %
Dow Jones PTS
23 433.57
+3.44 %
8 229.54
+0. %

Eramet recule encore après les annonces

| Boursier | 485 | Aucun vote sur cette news

Eramet chute encore de 5,5% à 30,85 euros ce vendredi, alors que le groupe minier a dégagé l'an dernier un Ebitda de 630 millions (-25%) pour un...

Eramet recule encore après les annonces
Credits © David Becker / ERAMET

Eramet chute encore de 5,5% à 30,85 euros ce vendredi, alors que le groupe minier a dégagé l'an dernier un Ebitda de 630 millions (-25%) pour un chiffre d'affaires de 3,7 MdsE (-4%), affecté par la baisse des prix des métaux.
Le résultat opérationnel courant a fondu de 41% à 341 ME alors que le résultat net est déficitaire à hauteur de 184 millions d'euros, après un bénéfice de 53 ME en 2018, en raison notamment de charges d'impôts au Gabon.

La société, qui ne versera pas de dividende cette année, anticipe un Ebitda 2020 proche de 400 ME, avec l'hypothèse des conditions de marché de janvier 2020, et sans prise en compte à date de l'impact éventuel lié à l'épidémie de Coronavirus. Le consensus 'Bloomberg' était jusqu'ici positionné à 734 ME...

Eramet a par ailleurs annoncé le report d'un projet de mine de lithium en Argentine, en raison des incertitudes concernant la situation économique et réglementaire du pays, très endetté. "La conjoncture en Argentine et la conjoncture générale ne nous permettent pas aujourd'hui de lancer sereinement un tel projet", a déclaré à la presse Christel Bories, PDG du groupe. Le management n'a également pas exclu des cessions ou des partenariats afin de renforcer sa structure financière. Côté analystes, c'est la soupe à la grimace, à l'image d'Oddo BHF qui a coupé son cours cible sur Eramet de 71 à 50 euros, tout en restant quand même à l'achat.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/04/2020

La perspective crédit reste 'négative'...

Publié le 09/04/2020

Cornaquées par le régulateur financier suisse, FINMA, les banques helvétiques rentrent dans le rang en divisant par deux leur dividende, l'autre moitié devant être versée plus tard dans…

Publié le 09/04/2020

Sodexo bondit de 9,30% à 69,32 euros et signe la pole position du CAC 40. Les investisseurs applaudissent des résultats du premier semestre de l'exercice 2019-2020 meilleurs qu'attendus. Le…

Publié le 09/04/2020

Spie remonte de 2% ce jeudi midi à 12 euros, alors que le Conseil d'administration a proposé de ne pas verser le solde du dividende au titre de 2019...