En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 558.76 PTS
-2.21 %
5 548.00
-2.35 %
SBF 120 PTS
4 407.87
-2.26 %
DAX PTS
12 452.47
-2.52 %
Dow Jones PTS
26 957.59
-0.46 %
8 873.76
+0. %

Engie : vigilant sur certains choix de la Programmation Pluriannuelle de l'Energie (PPE)

| Boursier | 1055 | Aucun vote sur cette news

Engie salue "l'accent mis sur le développement d'une filière de production d'hydrogène vert dans le cadre du futur pacte productif", mais...

Engie : vigilant sur certains choix de la Programmation Pluriannuelle de l'Energie (PPE)
Credits Reuters

Le 20 Janvier, le Ministère de la Transition écologique et solidaire a rendu public les avancées sur la PPE et le Groupe appelle à la vigilance sur certains choix.

Engie s'inscrit dans la perspective d'un bouquet énergétique totalement décarboné à l'horizon 2050, à un coût abordable tant pour les ménages que pour les entreprises. Le Groupe se félicite de l'importance donnée à l'efficacité énergétique qui, à côté du verdissement des énergies, est "une priorité, dans tous les secteurs d'activité pour réussir la transition vers le zéro carbone".

Des difficultés demeurent

En matière de choix technologiques, l'évolution passée des coûts relatifs (hausse du prix du nucléaire, baisse du prix du photovoltaïque) suggère qu'il est difficile de prévoir aujourd'hui quelles technologies permettront de réaliser à terme la transition vers le zéro carbone au meilleur prix et dans de bonnes conditions d'équilibre du réseau électrique (limitation de la pointe).

"Une transition énergétique réussie doit reposer sur le développement d'un bouquet varié de technologies. La place conséquente donnée tant à l'énergie solaire qu'à l'énergie éolienne illustre cette diversité. Elle sera complétée par les énergies renouvelables gazières", indique le management d'Engie qui ajoute : "Le gaz est à cet égard une énergie indispensable dans la transition énergétique, qui permet d'éviter d'augmenter la pointe de consommation électrique en hiver, déjà plus importante que chez nos voisins et qu'on ne sait pas satisfaire par de l'énergie décarbonée. Le gaz lui-même devient vert et sera un excellent complément aux autres énergies renouvelables sur le long terme, à travers le développement du biogaz et de l'hydrogène vert (produit grâce à une électricité d'origine renouvelable)".

Selon le spécialiste des énergies gazières : "Dans ce contexte, le soutien au développement des différentes filières innovantes : hydrogène vert, méthane de synthèse, etc., est nécessaire pour leur permettre de démontrer leur capacité à passer à l'échelle à des coûts compétitifs".

Engie salue cependant "l'accent mis sur le développement d'une filière de production d'hydrogène vert dans le cadre du futur pacte productif", mais se dit "vigilant sur les trajectoires prévues pour le prix du biométhane qui risquent de pénaliser la filière, porteuse de retombées positives pour les territoires et le monde agricole, à un moment où elle doit encore assurer son développement".

Selon l'énergéticien, "la reconnaissance du rôle de l'éolien en mer doit permettre de valoriser tous les atouts de la France pour le développement de la filière. De même, les mesures proposées en matière de chaleur renouvelable et décarbonée contribueront à son développement".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/02/2020

Correction violente

Publié le 27/02/2020

Engie progresse de près 4% à 16,18 euros pour occuper la tête du CAC 40. Le groupe d'énergie a dévoilé ce matin des résultats annuels solides, soutenus par ses activités dans le thermique…

Publié le 27/02/2020

Standard Chartered PLC rejoint la longue liste des banques européennes à repousser dans le temps l’atteinte de son objectif de rentabilité des fonds propres tangibles. La banque britannique très…

Publié le 27/02/2020

Selon différents médias, Havas aurait obtenu le budget média de Meetic Group pour l'Europe. Le groupe gère déjà ce budget pour la France et l'Italie depuis 2018. Le périmètre d'Havas Media…

Publié le 27/02/2020

Groupe Seb a publié un résultat opérationnel d'activité 2019 de 740 millions d'euros, en progression de 6,5% par rapport à 2018. Le résultat net part du groupe du spécialiste du petit…