En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 527.61 PTS
+1.91 %
4 500.50
+1.33 %
SBF 120 PTS
3 550.74
+1.47 %
DAX PTS
10 517.43
+1.79 %
Dow Jones PTS
23 780.92
+1.48 %
8 262.58
+0.4 %

Enertime : remonte de plus de 5%

| Boursier | 197 | 2 par 1 internautes

Enertime grimpe de 5% à 0,83 euro ce vendredi, après avoir fait le point sur l'impact de l'épidémie de Covid-19 sur son activité...

Enertime : remonte de plus de 5%
Credits Enertime

Enertime grimpe de 5% à 0,83 euro ce vendredi, après avoir fait le point sur l'impact de l'épidémie de Covid-19 sur son activité. Pour contribuer à la limitation de la propagation du Covid-19, Enertime a pris la décision de repousser les interventions non urgentes sur site et en atelier plaçant ainsi la plupart des équipes de maintenance en chômage partiel. Le groupe a mis en place le télétravail pour le reste du personnel hors direction générale. "Ces mesures permettent ainsi à chacun d'appliquer les mesures de restrictions sanitaires demandées par le Gouvernement", a indiqué le management.

La société n'a donc pas interrompu ses activités. Le télétravail est organisé et les équipes sont opérationnelles.

Décalage d'exécution

Du fait de la fermeture des frontières et d'un arrêt du transport aérien, Enertime anticipe un décalage minimum de 3 mois pour les projets en cours d'exécution à l'international et un retard moindre attendu pour les projets en France. "L'ensemble de nos clients ont été contractuellement informés de ces impacts", indique le management.
L'exposition de la société au marché chinois n'a pas eu pour le moment de conséquences sérieuses et les clients Chinois honorent leurs engagements. Le redémarrage de l'activité en Chine et en Asie en général génère de nombreux échanges avec des clients potentiels dans cette région, permettant à la société de rester confiante sur la signature potentielle de nouvelles commandes en Asie au premier semestre 2020.

En France, Enertime se concentre sur la création d'une société de service énergétique pour déployer sa technologie ORC de valorisation de la chaleur fatale industrielle en électricité sur les sites industriels Français énergivores bénéficiant depuis peu du mécanisme des Certificats d'Economie d'Energie.

Par précaution

Sur la base d'un décalage minimum de 3 mois pour les projets en cours, les résultats 2020 devraient être faiblement impactés en termes de reconnaissance du chiffre d'affaires...
Par précaution et pour tenir compte du décalage dans les facturations liées au retard dans l'exécution des projets, Enertime a demandé à bénéficier des mesures d'accompagnement économiques mises en place par le gouvernement.

"Les résultats 2020 devraient être peu impactés par ces retards" estime Portzamparc. "Les échanges commerciaux, en Chine notamment (signatures potentielles au S1 20) et en France (mise en place d'ESCO grâce à la valorisation des CEE) restent nourris"... De quoi viser un cours de 1,10 euro en restant à "conserver" sur le dossier.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 2
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/04/2020

Société Générale rebondit de près de 3% ce jeudi à 15 euros, alors que le groupe bancaire profite d'une note plus favorable de Credit Suisse qui est...

Publié le 09/04/2020

S&P a dégradé jeudi la note de crédit de long terme de Renault de « BBB- » à « BB+». Le groupe passe donc en catégorie spéculative. La perspective est négative. L’agence de notation…

Publié le 09/04/2020

Schneider Electric campe sur les 82 euros ce jeudi, alors que le groupe a annoncé la création d'un fonds dédié à la lutte contre le Covid19, au sein...

Publié le 09/04/2020

Spie a remporté deux contrats auprès de l'opérateur de réseau de transport d'électricité Amprion, basé à Dortmund, pour la construction d'une ligne...

Publié le 09/04/2020

S&P a maintenu jeudi la note de crédit de long terme de PSA à « BBB-». Toutefois, l’agence de notation adopte désormais une perspective négative du fait de l’impact de la crise du Covid-19…