En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 771.48 PTS
+0.61 %
4 768.0
+0.71 %
SBF 120 PTS
3 794.46
+0.66 %
DAX PTS
10 698.84
+0.72 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+0.00 %
1.138
+0.22 %

Enertime concrétise ses efforts de restructuration

| Boursier | 445 | Aucun vote sur cette news

La société estime qu'elle va économiser 1 ME en année pleine...

Enertime concrétise ses efforts de restructuration
Credits Enertime

La direction d'Enertime fait un point d'étape après les remous qui ont affecté l'entreprise ces derniers mois. La fin d'année 2017 a été marquée par deux levées de fonds permettant d'obtenir 1,5 million d'euros et par la réorientation des priorités de l'entreprise vers une organisation plus agile et une offre plus rémunératrice. Enertime se concentre désormais sur des prestations de technologies à forte valeur ajoutée, y compris sous forme de licences, et sur le marché de l'efficacité énergétique dans le gaz naturel, plus stable que le marché de l'efficacité énergétique électrique industrielle. La stratégie vise à accroître les marges et à réduire les risques. Elle a rencontré de premiers succès avec les signatures des contrats GTT et GRTgaz mi-2017 et la licence de fabrication de turbine à la société Chinoise Huasheng Beijing ORC Technology en décembre. "D'autres accords industriels sont en discussion avec des partenaires à l'international, y compris en Chine", indique le management, qui continuera à proposer des machines à cycle organique de Rankine clés en main sur les marchés européens et/ou pour des produits standardisés.

Le virage stratégique s'accompagne d'un plan de réduction des coûts qui a abouti aux fermetures des bureaux commerciaux de Lyon et de Shanghai et à la diminution des surfaces exploitées sur le site de Courbevoie. Les effectifs ont été ramenés à 30 personnes en équivalent temps plein. L'économie annuelle récurrente attendue sera d'environ 1 ME, soit plus de 25% des charges d'exploitation hors achats et variations de stocks.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

Altran, spécialiste des services d'ingénierie et de RD, a annoncé la nomination de Stéphanie Bia au poste de Directrice de la Communication et des Relations Investisseurs : cette nomination est…

Publié le 11/12/2018

L'accord inclut une licence exclusive mondiale et un partenariat de recherche

Publié le 11/12/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 11/12/2018

Avianca revoit ses ambitions à la baisse...

Publié le 11/12/2018

Novacyt, spécialiste du diagnostic clinique, a annoncé certaines décisions consécutives à la revue stratégique de la division opérationnelle NOVAprep...