En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

En octobre, ça plane toujours pour Air France KLM

| Boursier | 378 | Aucun vote sur cette news

La compagnie a affiché une nouvelle progression de son trafic et de ses rendements...

En octobre, ça plane toujours pour Air France KLM
Credits Air France

Avec 8,9 millions de passagers transportés au cours du mois d'octobre, le groupe Air France KLM a fait progresser sa clientèle de 5,4%. Le coefficient d'occupation moyen a progressé de 1,7 point pour atteindre 87%, grâce à une hausse du trafic de 4% alors que les capacités n'ont été accrues que de 1,9%. Dans l'activité passage réseau, qui comprend Air France, KLM et Hop!, le coefficient d'occupation est passé de 85 à 86, %, grâce à une hausse du trafic de 3,3% tandis que les capacité progressaient de 1,5%. La recette unitaire au siège kilomètre offert, hors change, poursuit sa hausse en glissement annuel. Du côté de la low-cost Transavia, les capacités étaient en hausse de 5,9% et le trafic de 9,6%, ce qui permet au coefficient d'occupation de progresser de plus de 3 points à 91,8%. La filiale affiche elle aussi une recette unitaire au siège kilomètre offert hors change en nette hausse par rapport à octobre 2016. Dans le cargo, le coefficient de remplissage s'accroît légèrement à 62%, car la hausse de 1,2% du trafic dépasse celle des capacités (+0,8%). La recette unitaire à la tonne kilomètre offerte hors change était en progression.

Ces données confirment que le transporteur est toujours sur une pente ascendante en matière de trafic. Ces derniers jours, le dossier a été sévèrement sanctionné en bourse, après un parcours remarquable en 2017 (plus forte hausse de l'indice SBF120), car les analystes ont estimé que le transporteur avait modifié ses objectifs de réduction des coûts en changeant sa définition de l'indicateur. Des prises de bénéfices opportunistes après le parcours haussier sont venues accroître cette tendance.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...