5 488.24 PTS
-0.10 %
5 488.5
-0.10 %
SBF 120 PTS
4 390.62
-0.08 %
DAX PTS
13 234.73
+0.39 %
Dowjones PTS
26 115.65
+0.00 %
6 810.28
+0.00 %
Nikkei PTS
23 763.37
-0.44 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

En bourse, les ambitions d'Atos contrarient sa filiale Worldline

| Boursier | 354 | 4 par 1 internautes

Le titre poursuit sa baisse à Paris, après le projet d'OPA d'Atos sur Gemalto...

En bourse, les ambitions d'Atos contrarient sa filiale Worldline
Credits Philippe Wojazer / Reuters

Les avis sont toujours partagés sur le marché entre ceux qui pensent que les ambitions de croissance externe de Worldline seront contrariées par la proposition de rachat de Gemalto formulée par la maison-mère Atos, et ceux qui estiment que cela ne change pas vraiment la donne. Oddo BHF a choisi son camp : la force de frappe de Worldline est désormais plus limitée. D'abord, parce que sa manne de cash est plafonnée compte tenu de sa consolidation à 100%, mais aussi parce qu'Atos aura moins de ressources à consacrer à une éventuelle augmentation de capital de sa filiale. Worldline pourrait disposer de 2 MdsE, "quatre fois moins qu'auparavant", avec une part plus importante en titres. Oddo est par ailleurs sceptique sur l'intérêt pour Worldline de reprendre les activités paiement de Gemalto. Par conséquent, l'analyste passe de 48 à 39 euros son objectif et d'achat à neutre sa recommandation.

Chez Gilbert Dupont, on estime que le rôle de Worldline dans l'opération est encore incertain. S'il fallait récupérer des actifs de Gemalto, le "trésor de guerre" de la filiale se retrouverait amputé. Mais le spécialiste a aussi noté qu'Atos souhaite laisser à sa filiale les moyens de participer à la consolidation du secteur. L'analyste recommande toujours d'accumuler le titre, valorisé 42,50 euros.

Sur le marché, Worldline perd encore -1,9% à 37,50 euros, après avoir décroché hier de -6,5%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2018

Solocal a nommé Jean-Jacques Bancel comme Directeur administratif et financier et membre du Comité exécutif, une nomination qui sera effective le 6 mars. D’ici cette date, Philippe de Boissieu,…

Publié le 18/01/2018

Les clients de l'opérateur télécom vont bénéficier de l'ensemble des chaînes et services du groupe de TV

Publié le 18/01/2018

Morgan Stanley a dévoilé des résultats en forte baisse au quatrième trimestre en raison de la réforme fiscale, mais supérieurs aux attentes. Sur cette période, la banque a enregistré un…

Publié le 18/01/2018

M6 et Orange ont signé un accord de distribution global. Cet accord, qui renouvelle le partenariat entre les deux sociétés, porte sur la distribution de l’ensemble des chaînes du groupe M6,…

Publié le 18/01/2018

Au titre du contrat de liquidité confié à Natixis portant sur les actions de la société Vilmorin & Cie, à la date du 31 décembre 2017, les moyens suivants figuraient au…

CONTENUS SPONSORISÉS