En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
-0.82 %
1.102
+0. %

Elliott rejette la nouvelle offre de Capgemini sur Altran

| Boursier | 291 | Aucun vote sur cette news

La société Elliott Investment Management, L...

Elliott rejette la nouvelle offre de Capgemini sur Altran
Credits ©Xavier POPY REA Altran

La société Elliott Investment Management, L.P. a fait la déclaration d'intention suivante, relayée par l'AMF, suite à l'offre rehaussée de Capgemini sur Altran : "Elliott Investment Management, L.P., a pris connaissance de la surenchère de Capgemini sur son offre publique d'achat visant les actions d'Altran Technologies. Elliott Investment Management L.P., agissant en qualité de gestionnaire discrétionnaire de Elliott International L.P., Elliott Associates L.P. et The Liverpool Limited Partnership (ensemble, les 'Fonds Elliott') envisage de poursuivre les acquisitions d'actions Altran Technologies et/ou les acquisitions d'instruments financiers relatifs aux actions Altran Technologies, en fonction des opportunités et des conditions de marché. Les Fonds Elliott n'agissent de concert avec aucune autre personne. Les Fonds Elliott n'ont pas l'intention d'apporter à l'offre publique visant les actions Altran Technologies, dont la clôture interviendra le 22 janvier 2020, les actions qu'ils détiennent et viendraient à détenir".

Rappelons que le conseil d'administration de Capgemini réuni cette semaine a approuvé le nouveau prix proposé aux actionnaires d'Altran dans le cadre de son offre publique d'achat "amicale". Suite à cette décision et à l'acquisition par Capgemini d'actions Altran, le prix de l'offre a ainsi été automatiquement augmenté de 14 euros à 14,5 euros par action.

Capgemini a fait part de ses engagements. Si l'offre échoue le 22 janvier 2020, Capgemini ne déposera pas de nouvelle offre sur Altran pendant au moins 18 mois. Capgemini réalisera ses ambitions dans l'Intelligent Industry au travers d'autres opportunités stratégiques. Capgemini sera alors actionnaire d'Altran à hauteur de 11,43% et cet investissement sera géré comme un actif financier sans implication sur la stratégie opérationnelle de Capgemini. L'offre est actuellement soumise à une condition d'acceptation à 50,10% du capital et des droits de vote d'Altran, sur une base totalement diluée.

Si l'offre est un succès le 22 janvier 2020, Capgemini s'abstiendra, pendant au moins 18 mois, de déposer une nouvelle offre ou de mettre en oeuvre une fusion sur la base d'un prix par action Altran supérieur au prix de l'offre.

Capgemini rappelle que les réouvertures ultérieures de la période d'offre se feront au prix de 14,5 euros par action et n'auront lieu que si l'offre est un succès à l'issue de la première période d'offre. Ainsi, ne pas apporter les actions d'ici le 22 janvier (inclus) ne crée pas de nouvelles opportunités mais augmente le risque que l'offre échoue et ne soit donc pas rouverte.

Par ailleurs, cette augmentation du prix de l'offre s'inscrit dans le cadre des dispositions du Règlement général de l'AMF et résulte de l'acquisition d'actions Altran réalisée le 14 janvier par Capgemini au prix de 14,5 euros par action. Capgemini détient désormais 29.378.419 actions Altran représentant 11,43% du capital d'Altran... Les autres conditions de l'offre demeurent inchangées et les actionnaires d'Altran ont jusqu'au 22 janvier 2020 (inclus) pour apporter leurs actions.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

Par courrier reçu le 23 janvier 2020 par l'AMF, la société Morgan Stanley & Co International plc (Londres, Royaume-Uni), a déclaré avoir franchi...

Publié le 24/01/2020

Compagnie des Alpes progresse de 0,50 % à 30,15 euros sur la place de Paris, dans le sillage de son point d’activité du premier trimestre 2019-2020 (clos fin décembre). Ainsi, l’exploitant de…

Publié le 24/01/2020

Compagnie des Alpes (+0,50% à 30,15 euros) a réalisé jeudi soir son point d’activité au titre du premier trimestre de son exercice 2019-2020 (clos fin décembre). Ainsi, l’exploitant de…

Publié le 24/01/2020

2CRSI a été choisi par Blade, son principal client, pour la fourniture de serveurs pour un montant minimum de 25 millions d'euros...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Au 1er février 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 3,3% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2020...

Publié le 24/01/2020

METabolic EXplorer a fait le point vendredi soir sur le litige lié à l'abandon de son projet en Malaisie en 2014. Ainsi, la Cour d'Appel de Douai a rendu le 23 janvier 2020 un arrêt aux termes…

Publié le 24/01/2020

Le titre Alstom gagnait finalement 1,4% en clôture ce vendredi à 47,12 euros, Bloomberg ayant indiqué que Bombardier aurait eu des discussions...

Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Coyote System visant les actions de la société Traqueur non détenues par lui, au prix...