5 420.58 PTS
+1.33 %
5 412.5
+1.32 %
SBF 120 PTS
4 324.40
+1.35 %
DAX PTS
13 312.30
+1.59 %
Dowjones PTS
24 812.69
+0.65 %
6 517.75
+0.80 %
Nikkei PTS
22 901.77
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Elior accueille son nouveau directeur général avec un gros avertissement

| Boursier | 340 | Aucun vote sur cette news

Le groupe ne tiendra pas ses objectifs d'Ebitda...

Elior accueille son nouveau directeur général avec un gros avertissement
Credits Société Elior

Le conseil d'administration d'Elior avait du pain sur la planche hier. Il a notamment désigné Philippe Guillemot comme directeur général à compter du 5 décembre, confirmant l'information révélée par 'Les Echos'. "La capacité incontestable de Philippe Guillemot à mener à bien le renforcement des organisations, à mobiliser les équipes sur des objectifs clairs et à poursuivre la transformation engagée est un atout essentiel pour Elior Group", a indiqué le conseil, qui cherchait à pourvoir ce poste vacant depuis le brutal départ de Philippe Salles. Guillemot a notamment officié dans l'industrie automobile avant de diriger Europcar puis de seconder Michel Combes chez Alcatel-Lucent.

Un cadeau de bienvenue un peu raide

Le nouveau directeur général arrivera à la veille de la publication des résultats annuels de l'exercice clos le 30 septembre dernier, dont la teneur sera dévoilée le 6 décembre. Son bizutage sera un peu rude car le conseil d'administration a accompagné l'annonce de sa nomination par un avertissement sur les objectifs ! La croissance devrait être un peu plus solide que prévu, avec une hausse de 8,9% en publié et de 3,6% en organique (hors effet des sorties volontaires de contrats dont l'impact est estimé à 130 points de base). Initialement, Elior visait une croissance organique "d'au moins 3%" hors effet des sorties volontaires de contrats dont l'impact était estimé inférieur à 150 points de base. En revanche, ça coince sur la marge d'Ebitda retraité, qui se situera autour de 8,3%, soit une hausse de 6% par rapport au précédent exercice, alors que le management visait initialement 8,7 à 8,8%. Cela empêchera aussi d'atteindre l'objectif de croissance "significative" du résultat net par action ajusté.

Pour expliquer le décalage, le conseil cite des coûts de démarrage de nouveaux contrats élevés (ministère de la Défense en Italie, enseignement en France) et les conséquences du passage de l'ouragan Irma, mais aussi la moindre contribution des plans d'actions et d'économies dont les bénéfices étaient attendus au quatrième trimestre. Les perspectives de l'exercice 2017-2018 seront donc annoncées le 6 décembre. Le nouveau directeur général dévoilera par la suite ses ambitions de moyen et long terme, une fois qu'il aura pris la mesure de son rôle. "Le groupe reste confiant dans ses perspectives de développement, tant en restauration collective qu'en restauration de concession", indique le conseil d'administration pour terminer sur une note positive. Une conférence de présentation démarrera ce matin à 8h30 pour tenter de désamorcer les conséquences de l'avertissement.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Un voyage immersif unique à chaque trajet grâce à l'intégration des données de navigation en temps réel...

Publié le 18/12/2017

La décision même de privatiser ADP n'est pas prise, a indiqué une source gouvernementale à l'agence 'Reuters'.

Publié le 18/12/2017

En 2017, Cibox a renforcé ses positions sur ses marchés stratégiques

Publié le 18/12/2017

  Paris, le 18 décembre 2017, 20h   Transfert du contrat de liquidité de la société KEPLER CHEUVREUX à PORTZAMPARC Société de Bourse     AdUX (Code ISIN : FR0012821890…

Publié le 18/12/2017

OneOS6 gère des services physiques ou virtuels, voix et données, en fournissant à la fois des PNF...

CONTENUS SPONSORISÉS