En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 495.60 PTS
-
5 388.00
-
SBF 120 PTS
4 363.05
-
DAX PTS
12 367.46
-3.19 %
Dow Jones PTS
25 766.64
-4.42 %
8 436.67
-4.93 %

Electricité et Eaux de Madagascar : un Administrateur provisoire devrait être nommé

| Boursier | 312 | Aucun vote sur cette news

L'AMF a invité la société à entreprendre toutes démarches relatives "à la nécessité de suspendre la cotation avant l'ouverture des Marchés le 4 février 2020"...

Electricité et Eaux de Madagascar : un Administrateur provisoire devrait être nommé
Credits Reuters

En complément de son communiqué du 29 janvier 2020, Electricité et Eaux de Madagascar informe le marché que le Tribunal de Commerce de Paris a décidé de renvoyer au 6 mars l'étude de la demande en rétractation de l'ordonnance non contradictoire obtenue par le concert Wyser-Pratte.

"Cette incongruité judiciaire a pour effet de maintenir les effets de la convocation introduite par Madame Leloup Thomas et ce, nonobstant le non-respect tant de l'article R 225-65 alinéa 1er du Code de Commerce que des règles de convocation des Assemblées Générales des Sociétés (non-respect du délai de 15 jours de convocation établi de manière incontestable, référence dans les bulletins de vote à une première convocation d'Assemblée Générale qui n'a jamais eu lieu, jours calendaires visés dans le BALO alors que la réglementation fait état de jours ouvrés, etc...)", explique le management qui poursuit : "Au-delà de ces manquements qui nuisent gravement au sérieux du bon fonctionnement de la Place de Paris, le prestataire de service usuel en charge de l'organisation des Assemblées Générales de la société notamment pour le décompte des actions et des droits de vote, n'a pas été dûment missionné et/ou simplement mis en mesure de procéder à ses démarches et vérifications consistant notamment à s'assurer du respect des règles de convocation".

Le Président a donc demandé Mme Leloup-Thomas d'ajourner la tenue de l'Assemblée Générale qu'elle a convoquée. Il lui a également précisé que cette décision serait nécessairement prise par le Bureau de l'Assemblée générale, notamment pour les raisons évoquées ci-avant.

Le Mandataire Judiciaire a indiqué que le concert Wyser-Pratte lui ayant notifié, que le Président du Conseil d'Administration ne pourrait présider le Bureau de l'Assemblée Générale compte tenu de la décision judiciaire l'ayant désignée, elle se verrait contrainte de prendre elle-même la présidence du Bureau.

L'Autorité des Marchés Financiers a aujourd'hui invité la société à entreprendre toutes démarches relatives "à la nécessité de suspendre la cotation avant l'ouverture des Marchés le 4 février 2020".

Dans ce contexte, le Président et la majorité des Administrateurs estiment que la participation à une Assemblée Générale "manifestement entachée de multiples nullités n'est pas envisageable ni même souhaitable pour le bon fonctionnement de la société".

Un huissier de justice accompagné d'une sténotypiste a été désigné par la société afin de prendre note de l'intégralité des débats dans le but d'engager toutes actions en responsabilité qu'il s'avérerait utile ou nécessaire de prendre à l'encontre de toutes personnes.

Dès le 4 février, le Conseil d'Administration déposera une nouvelle requête tendant à faire désigner un Administrateur provisoire dans le but de préserver les droits de tous les actionnaires.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/02/2020

L'année 2020 va, pour Groupe Parot, être concentrée sur la rentabilité du périmètre d'activités...

Publié le 27/02/2020

Les équipes de Développement Pharmagest ont participé au HashCode 2020 organisé par Google...

Publié le 27/02/2020

Genkyotex a une trésorerie suffisante pour financer son activité jusqu'à fin février 2021...

Publié le 27/02/2020

OX401 est le 2e candidat issu de la plateforme propriétaire d'agonistes leurres d'Onxeo, platON...

Publié le 27/02/2020

Mecelec Composites acquiert ainsi une expertise de grande qualité avec un portefeuille de clients additionnels, et une présence géographique renforcée...