En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 393.74 PTS
+0.56 %
5 401.0
+0.71 %
SBF 120 PTS
4 326.90
+0.39 %
DAX PTS
12 219.02
+0.50 %
Dowjones PTS
26 444.77
+0.75 %
7 472.17
-0.30 %
1.168
+0.11 %

EDF va certainement devoir réparer les soudures sur l'EPR de Flamanville

| Boursier | 258 | Aucun vote sur cette news

Le président de l'Autorité de sûreté nucléaire s'exprimait ce matin...

EDF va certainement devoir réparer les soudures sur l'EPR de Flamanville
Credits Reuters

Ce n'est pas une surprise mais EDF va certainement devoir réparer les soudures défectueuses du réacteur EPR de Flamanville. L'électricien avait indiqué début avril avoir détecté des écarts de qualité sur certaines soudures du circuit secondaire principal de l'EPR. Il a précisé la semaine passée que l'instruction du dossier des défauts de soudures de Flamanville se poursuivrait encore "quelques semaines" et que ces défauts pourraient le conduire à reporter le démarrage du réacteur, prévu fin 2018, potentiellement jusqu'à l'été 2019.

Lors d'une audition par la commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires, Pierre-Franck Chevet, le président de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), a déclaré: "Je n'ai pas encore le bilan global de ces contrôles (...), je pense que c'est imminent. D'après les indications, il y a à peu près 35% des soudures qui ont des défauts... De manière à peu près évidente, il va falloir les réparer; ces défauts n'auront pas vocation à rester. Et il reste le sujet des caractéristiques mécaniques du matériau lui-même (...), même sans défaut, qui ne sont pas exactement à la hauteur attendue, et (ce sujet-là) est nettement plus compliqué".

La mise en service de l'EPR de Flamanville était initialement prévue pour 2012 et le projet devait coûter 3 milliards d'euros. Un budget qui a désormais grimpé à 10,5 MdsE, selon les dernières estimations disponibles.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2018

Les produits opérationnels de Transgene se sont élevés à 3,6 ME au 30 juin 2018 contre 3,9 ME un an plus tôt...

Publié le 19/09/2018

Le résultat net bondit de 46%

Publié le 19/09/2018

Du 25 septembre au 4 octobre, les actionnaires pourront choisir un paiement de cet acompte sur dividende en actions nouvelles

Publié le 19/09/2018

Alstom et la société des chemins de fer ukrainiens (UZ) ont signé un protocole d'accord (MOU) officialisant la coopération pour la fourniture et l'entretien de locomotives électriques. Le…