5 522.28 PTS
+0.50 %
5 522.0
+0.49 %
SBF 120 PTS
4 415.86
+0.48 %
DAX PTS
13 406.65
+0.94 %
Dowjones PTS
26 017.81
-0.37 %
6 811.38
+0.00 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

EDF pourrait récupérer les actifs italiens de Gas Natural

| Boursier | 69 | Aucun vote sur cette news

Edison et 2i Rete Gas auraient emporté la mise, même si Gas Natural dément...

EDF pourrait récupérer les actifs italiens de Gas Natural
Credits Reuters

Edison (Groupe EDF) et 2i Rete Gas (fonds F2i) devraient récupérer les actifs de distribution de gaz de l'espagnol Gas Natural en Italie, a appris Reuters, ce qui tend à corroborer les informations du quotidien des affaires 'Il Sole 24 Ore'. Un accord définitif est attendu avant la fin du mois d'octobre. Gas Natural a fait savoir qu'aucune décision n'a encore été prise, tandis que les autres protagonistes ont préféré garder le silence.

De l'autre côté des Alpes, l'espagnol a bâti un réseau de 7.000 km qui alimente 420.000 clients particuliers et 17.000 professionnels, principalement dans le sud. Le périmètre pourrait valoir environ 1 milliard d'euros. Outre Edison et 2i Rete Gas, les noms d'Italgas et d'Engie avaient aussi circulé, le premier pour le seul réseau et le second pour les activités commerciales.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Le broker vise 67 euros à présent sur le titre

Publié le 19/01/2018

Deux grosses applications négociées...

Publié le 19/01/2018

GreenSome Finance abaisse sa cible

CONTENUS SPONSORISÉS