En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 386.00 PTS
-0.43 %
5 390.00
-0.35 %
SBF 120 PTS
4 317.69
-0.37 %
DAX PTS
12 546.24
-0.12 %
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
+0.00 %
Nikkei PTS
22 697.36
+0.44 %

EDF peut redémarrer la centrale nucléaire du Tricastin

| Boursier | 293 | Aucun vote sur cette news

L'ASN a donné son aval après le renforcement d'une digue mise en cause...

EDF peut redémarrer la centrale nucléaire du Tricastin
Credits Pool New / EDF

La centrale nucléaire du Tricastin peut redémarrer. L'Autorité de sûreté nucléaire a donné son feu vert à la reprise de la production, après les travaux réalisés par EDF sur une digue qui avait été jugée trop fragile en cas catastrophe naturelle majeure.

L'arrêt de la centrale avait été imposé par le régulateur le 27 septembre dernier, à cause du risque de rupture d'une portion de 400 mètres de la digue de Donzère-Mondragon en cas de séisme. L'énergéticien a procédé à des renforcements sur la digue, après avoir mené les reconnaissances géotechniques nécessaires. "L'expertise menée par l'IRSN à la demande de l'ASN sur la digue ainsi renforcée confirme l'absence de brèche en cas de séisme majoré de sécurité", souligne l'ASN dans un communiqué. Pour autant, tout risque n'est pas écarté car l'expertise a mis en évidence, dans certaines conditions, des risques de glissements locaux qui, sans remettre en cause la stabilité de la digue, rendraient nécessaire la réalisation de travaux après la survenue d'un séisme. Pour parer à toute éventualité, EDF a donc pré-positionné des moyens matériels à proximité de la digue pour agir rapidement en cas de glissements consécutifs à un séisme. En outre, l'exploitant a engagé une surveillance renforcée de l'équipement.

Le durcissement de la politique de sûreté de l'ASN a conduit EDF à réaliser des travaux additionnels sur plusieurs de ses réacteurs, entraînant, au niveau financier, une révision en baisse des objectifs. Le redémarrage total d'une centrale peut prendre deux à trois semaines.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2018

International Airlines Group commande deux A330-200 additionnels pour sa filiale long-courrier à bas coûts, Level...

Publié le 17/07/2018

Orange a reçu l'accord de l'Arcep, l'autorité de régulation des télécoms, pour se voir attribuer des fréquences dans la bande 3400-3800 MHz pour des expérimentations 5G. L'opérateur va ainsi…

Publié le 17/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 17/07/2018

Une acquisition qui permettra d'accroitre substantiellement l'implantation de Prodways en Amérique du Nord

Publié le 17/07/2018

Société Générale annonce aujourd'hui la nomination de Claire Calmejane