Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 912.39 PTS
-0.18 %
5 855.00
-1. %
SBF 120 PTS
4 534.93
-0.99 %
DAX PTS
12 656.39
-1. %
Dow Jones PTS
30 775.43
-0.82 %
11 503.72
-1.33 %
1.044
-0.42 %

EDF : peu ou pas de corrosion sur les réacteurs les plus anciens

| Boursier | 327 | Aucun vote sur cette news

Les 32 réacteurs de 900 mégawatts (MW), les plus anciens et les plus nombreux du parc français qui compte 56 réacteurs, sont à ce stade peu ou pas concernés par ces défauts, selon l'ASN.

EDF : peu ou pas de corrosion sur les réacteurs les plus anciens
Credits Reuters

Les défauts de corrosion détectés dans certaines centrales nucléaires d'EDF ne semblent pas concerner la famille des 32 réacteurs de 900 mégawatts (MW), les plus anciens et les plus nombreux du parc français qui compte 56 réacteurs, a déclaré mardi l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Selon le président du gendarme du nucléaire français, Bernard Doroszczuk, cité par 'Reuters', les problèmes de corrosion pourraient être liés à un problème de conception et non à l'usure du temps. Lors d'une présentation au Sénat du rapport 2021 de l'ASN, M. Doroszczuk a cependant une nouvelle fois qualifié ces défauts de "sérieux", soulignant que leur traitement passerait par un programme "de grande ampleur" et prendrait "plusieurs années".

12 réacteurs nucléaires français sur 56 à l'arrêt

Après avoir détecté des phénomènes anormaux de corrosion sur certaines tuyauteries, EDF a procédé ces derniers mois à l'arrêt ou à la prolongation d'arrêts de 12 réacteurs, sur les 56 que compte le parc français, pour réaliser des examens approfondis et procéder le cas échéant à des réparations.

Bernard Doroszczuk a indiqué que les quatre réacteurs de 1.450 MW du parc français (à Chooz et Civaux) étaient à ce stade les plus affectés par ces défauts, davantage que les 20 réacteurs de 1.300 MW. "Au vu des résultats d'expertises menées sur un certain nombre de réacteurs de 900 MW, il semble que ces réacteurs soient peu voire pas affectés par le phénomène à ce stade", a-t-il précisé.

Un design francisé par rapport à l'original de Westinghouse

Selon les analyses réalisées jusqu'à présent, a ajouté Bernard Doroszczuk, "une cause prépondérante" des défauts semble liée au "design francisé" des tuyauteries des circuits concernés par rapport à celui des réacteurs de 900 MW, qui est conforme au design initial de Westinghouse.

"Si cette hypothèse était confirmée, cela pourrait expliquer pourquoi les réacteurs les plus anciens ne sont pas ou peu affectés. Donc nous sommes face à un phénomène qui ne peut pas à ce stade être considéré comme un phénomène de vieillissement, puisque les réacteurs les plus récents - qui ont 20 ans - sont les plus affectés et les plus anciens pourraient ne pas l'être", a poursuivi Bernard Doroszczuk.

Les expertises se poursuivent sur les soudures

Selon l'ASN, EDF a jusqu'à présent procédé aux expertises de 35 soudures qui ont fait l'objet de découpes de tuyauteries et le groupe prévoit d'en réaliser quelque 105 supplémentaires d'ici fin juin, ce qui permettra d'avoir une meilleure connaissance du phénomène.

"Est-ce que les réacteurs de 900 MW seront encore en service (l'hiver prochain) ? Ça reste à voir. Pour l'instant il y a des signaux positifs, mais il y a un échantillon d'investigations qui est encore très faible sur les réacteurs de 900 MW", a déclaré Bernard Doroszczuk.

L'ASN a également indiqué avoir reçu vendredi de la part d'EDF la stratégie retenue par le groupe pour régler les défauts de corrosion, ajoutant que cette stratégie pourrait être ajustée et qu'il faudrait peut-être prévoir la mise à l'arrêt de réacteurs supplémentaires par précaution.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 01/07/2022

Renault Group a confié à Exane BNP Paribas, à compter du 1er juillet 2022 et pour une durée d'un an renouvelable par tacite reconduction, la mise en...

Publié le 01/07/2022

AXA indique avoir finalisé la transformation précédemment annoncée d'AXA S...

Publié le 01/07/2022

Biophytis SA (Nasdaq CM : BPTS, Euronext Growth Paris : ALBPS), société de biotechnologie au stade clinique, spécialisée dans le développement de...

Publié le 01/07/2022

Le Conseil d'administration de Robertet a approuvé, dans son principe, un projet d'offre publique d'achat simplifiée de Robertet sur ses propres...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/07/2022

bonyf affiche en 2021 un chiffre d'affaires de 2,71 ME en progression de 14,2%, portée par le retour progressif à la normale de l'activité économique...

Publié le 01/07/2022

Axa a annoncé avoir finalisé la transformation précédemment annoncée d’Axa S.A., la holding du groupe Axa, en réassureur interne du groupe, à l’issue de sa fusion en date du 30 juin 2022…

Publié le 01/07/2022

Renault Group a confié à Exane BNP Paribas, à compter du 1er juillet 2022 et pour une durée d'un an renouvelable par tacite reconduction, la mise en...

Publié le 01/07/2022

AXA indique avoir finalisé la transformation précédemment annoncée d'AXA S...

Publié le 01/07/2022

Eurazeo a annoncé un investissement dans Electra, spécialiste français de la recharge rapide de véhicules électriques. Après Ikaros Solar (fournisseur belge de solutions photovoltaïques) et…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne