En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
-
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.00 %

EDF : l'Elysée veut reprendre la main sur le nucléaire

| Boursier | 252 | Aucun vote sur cette news

C'est la "Une" du parisien ce lundi : EDF préparerait une vaste réorganisation avec pour but d'isoler le risque financier que représente aujourd'hui...

EDF : l'Elysée veut reprendre la main sur le nucléaire
Credits Reuters

C'est la "Une" du parisien ce lundi : EDF préparerait une vaste réorganisation avec pour but d'isoler le risque financier que représente aujourd'hui le coût du nucléaire et aussi pour mieux contrôler les prix de vente de l'électricité.
Une opération jugée "à hauts risques" pilotée par l'Elysée. "Le président de la République y tient, affirme une source proche du dossier. Il considère que le nucléaire est une activité régalienne qui ne doit pas subir les sursauts de la bourse ou des marchés" rapporte une source au quotidien.

L'objectif est aussi de sortir EDF de l'impasse financière, écrasé par une dette qui s'élève à 37 milliards d'euros, alors que se profile une montagne d'investissements à venir, "un mur estimé à 100 MdsE" ... "Reste quelques détails à peaufiner, mais le montage global est validé" avec pour nom de code : "Hercule".

"À la demande de l'Etat, actionnaire à 83,7%, EDF a diligenté plusieurs organismes financiers avec lesquels il travaille, dont la SG, JP Morgan, UBS, Oddo ou encore Natixis pour élaborer différents scénarios" poursuit Le Parisien.
Le calendrier serait déjà arrêté, avec une première étape le 28 mai prochain, date à laquelle se tiendra une réunion du Comité de la stratégie du Conseil d'administration.
Le 7 juin, les principales modalités de la réorganisation seront présentées aux "tops managers". Puis le 20 juin, ce sera au tour des organisations syndicales. Le projet passera par Bruxelles en 2020 pour une mise en oeuvre prévue en 2021...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…