5 453.58 PTS
-
5 420.50
+1.04 %
SBF 120 PTS
4 351.13
-
DAX PTS
12 500.47
-
Dowjones PTS
24 322.34
+0.99 %
6 649.65
+0.00 %
Nikkei PTS
22 359.35
+0.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

EDF fait renaître Framatome de ses cendres

| Boursier | 447 | Aucun vote sur cette news

Le groupe a renommé New NP, qu'il vient de racheter à Areva, avec son patronyme d'origine...

EDF fait renaître Framatome de ses cendres
Credits Pool New / EDF

C'est un retour aux sources que certains avaient vu venir. Il ne sera plus nécessaire désormais de décrire "New NP" comme "l'ancien Framatome". EDF, le nouveau propriétaire de la structure regroupant les réacteurs nucléaires et d'équipements d'Areva, a décidé de revenir au non d'origine "Framatome". Exit donc le vilain patronyme provisoire "New NP". Framatome, doté d'un nouveau logo, est détenu à 75,5% par EDF, 19,5% par Mitsubishi Heavy Industries et 5% par Assystem. Framatome compte 14.000 salariés. La division est pilotée par Bernard Fontana, président du directoire et CEO.

L'histoire de Framatome remonte à 1958, avec la création de la Franco-Américaine de Constructions Atomiques par Schneider, Merlin Gerin et Westinghouse, pour exploiter la technologie de l'américain dans les réacteurs à eau pressurisée. En 1992, lors de la réorganisation du capital, EDF avait déjà participé au tour de table, avec une position minoritaire aux côtés du CEA, d'Alcatel-Alsthom et du Crédit Lyonnais. Le périmètre actuel représente un chiffre d'affaires de 3,1 milliards d'euros, pour un carnet garni de 15 MdsE de commandes. La société intervient sur 250 réacteurs nucléaires dans le monde. Elle a notamment conçu les 58 réacteurs d'EDF en France.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/04/2018

Selon 'Challenges' et plusieurs autres journaux, François Pérol a annoncé sa démission au conseil de surveillance de BPCE. Il présidait le groupe bancaire depuis 2009, das le sillage de la crise…

Publié le 26/04/2018

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 26/04/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 26/04/2018

Suite à l'augmentation de capital réservée...

Publié le 26/04/2018

Retour d'Assemblée générale...