En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 506.84 PTS
+0.51 %
5 499.50
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 401.86
+0.35 %
DAX PTS
12 354.67
-0.16 %
Dowjones PTS
26 524.07
+0.12 %
7 588.91
+0.34 %
1.174
-0.21 %

EDF doit changer des tuyauteries pour les mettre aux normes dans ses centrales

| Boursier | 334 | Aucun vote sur cette news

Les travaux ont déjà démarré. L'ASN a été prévenue...

EDF doit changer des tuyauteries pour les mettre aux normes dans ses centrales
Credits Reuters

EDF fait des efforts de communication concernant les travaux de maintenance réalisés sur ses centrales, notamment après l'annonce surprise de la mise à l'arrêt de la centrale du Tricastin par l'ASN à la fin du mois de septembre. Dans une note d'information en date du 11 octobre, l'énergéticien annonce avoir déclaré à l'ASN un événement classé 2 sur l'échelle INES, concernant la tenue au séisme de tuyauteries situées dans la station de pompage de 20 de ses centrales. Aucun incident n'est intervenu mais les installations nécessitent d'être mises à niveau, ce qui explique la classification comme événement "significatif". L'ASN n'avait pas encore communiqué dessus (elle est forcée de produire un communiqué de presse pour les événements de niveau 2 ou plus).

Les tuyauteries concernées sont situées dans les stations de pompage servant à filtrer et à alimenter en eau les centrales en cas d'incendie. Les contrôles approfondis ont mis en évidence "des épaisseurs de métal sur certains tronçons des tuyauteries ne permettant pas de justifier leur tenue" aux séismes de référence, ce qui crée un risque d'inondation susceptible de rendre indisponible les deux circuits d'alimentation en eau du réacteur. La réglementation impose un dimensionnent adéquat des installation par rapport à deux niveaux de séisme de référence. Le premier est le "SMHV", pour "séisme maximal historiquement vraisemblable", qui est supérieur à tous les séismes s'étant produit au voisinage de la centrale depuis mille ans, et le second le SMS, pour "séisme majoré de sécurité", un séisme hypothétique d'intensité encore supérieure.

Travaux en cours

Le groupe précise avoir d'ores et déjà renforcé les tuyauteries de neuf unités de production (Belleville 1-2, Cattenom 3-4, Dampierre 1- 2, Golfech 1-2, et Saint-Laurent-des-Eaux B1). Sur cinq unités de production en cours d'arrêt, les renforcements de tuyauteries sont programmés et seront réalisés avant le redémarrage (Chinon B3, Cruas 1, Dampierre 3, Nogent 1, Saint-Laurent-des-Eaux B2). Sur les six dernières, un des deux circuits de refroidissement du réacteur a été sécurisé, ce qui garantit le fonctionnement de la centrale en toute sûreté même en cas de séisme, et les opérations de sécurisation du deuxième circuit de refroidissement sont en cours (Cattenom 1-2, Chinon B4, Cruas 4, Dampierre 4, Nogent 2).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2018

Plus de 180 appareils seraient concernés pour un total de plus de 18 milliards de dollars...

Publié le 26/09/2018

Orpea progresse gentiment de 0,40% à 113,85 euros, dans le sillage de ses résultats semestriels. Une évolution un peu à l’image de la note qu’Oddo BHF consacre au gestionnaire de maisons de…

Publié le 26/09/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 26/09/2018

Le résultat net part du groupe de Rothschild & Co a bondi de 66% à 161 millions d’euros au premier semestre et son résultat d’exploitation de 20% à 261 millions d’euros. Les revenus du…

Publié le 26/09/2018

Stratégie bien huilée