En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 245.01 PTS
+0.9 %
4 234.00
+0.7 %
SBF 120 PTS
3 327.25
+0.73 %
DAX PTS
9 581.32
+0.38 %
Dow Jones PTS
20 943.51
-4.44 %
7 486.29
+0. %

Drone Volt : protocole d'entente avec Hydro-Québec

| Boursier | 247 | 5 par 1 internautes

Drone Volt et Hydro-Québec, le plus grand producteur d'électricité du Canada et l'un des plus grands producteurs d'hydroélectricité au monde, ont...

Drone Volt : protocole d'entente avec Hydro-Québec
Credits Reuters

Drone Volt et Hydro-Québec, le plus grand producteur d'électricité du Canada et l'un des plus grands producteurs d'hydroélectricité au monde, ont signé un protocole d'entente visant à convenir de l'industrialisation et de la commercialisation exclusive d'un drone dédié à l'inspection des lignes de transport d'électricité à haute tension. Ce drone est unique en son genre, puisqu'il peut réaliser des mesures très précises sur des lignes sous tension au moyen de capteurs développés par les équipes du Centre de recherche d'Hydro-Québec, ce qui évite l'interruption du service d'électricité. Grâce à cette solution, il est possible, selon le communiqué du groupe, "de diminuer considérablement les risques pour les travailleurs tout en limitant les inspections traditionnelles par hélicoptère, ce qui réduit d'autant les émissions de GES". Lorsque l'entente de partenariat industriel et commercial sera conclue, Drone Volt pourra commercialiser le drone partout dans le monde.

"Depuis plusieurs mois, la stratégie de Drone Volt se concentre sur l'inspection des réseaux électriques et cet accord témoigne de notre savoir-faire", déclare Olivier Gualdoni, PDG du groupe. "En outre, Hydro-Québec, qui mène depuis des dizaines d'années différentes initiatives de développement durable, a décidé de poursuivre les discussions avec un acteur qui partage les mêmes valeurs".

"Le Centre de recherche d'Hydro-Québec développe de nombreuses technologies de pointe dans divers domaines, et notamment en robotique", souligne Jean Matte, Directeur principal du Centre de recherche d'Hydro-Québec. "Notre technologie de drone permet d'inspecter les lignes à haute tension dans une grande variété de conditions de terrain et de climat, en toute sécurité et sans compromettre la continuité du service d'électricité. Nous testons cette technologie sur nos propres équipements depuis quelques années déjà et nous avons pu constater sa grande utilité pour la simplification de nos activités".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/04/2020

Dassault Systèmes (-4,11% à 127 euros), qui avait, jusqu'à présent, bien résisté en Bourse aux fortes perturbations liées au coronavirus, est relégué à la dernière place du CAC 40 après…

Publié le 02/04/2020

Presque une anomalie de marché...

Publié le 02/04/2020

OSE Immunotherapeutics s'envole de 90% ce jeudi à 5,70 euros, alors que la société a annoncé que l'analyse des données de l'étape 1 prévue au...

Publié le 02/04/2020

La compagnie aérienne KLM n'envisage pas de se séparer de sa maison-mère Air France-KLM, a indiqué mercredi son directeur général

Publié le 02/04/2020

Schneider Electric a indiqué que compte tenu de l'évolution rapide et incertaine de la pandémie de Covid-19, il a été décidé, à titre exceptionnel et en application de l'ordonnance n°2020-321…