5 513.82 PTS
+0.08 %
5 480.0
-0.52 %
SBF 120 PTS
4 405.94
+0.16 %
DAX PTS
13 246.33
+0.35 %
Dowjones PTS
25 792.86
-0.04 %
6 737.14
-0.32 %
Nikkei PTS
23 951.81
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Douche froide pour Onxeo, en échec sur son principal candidat-médicament

| Boursier | 108 | Aucun vote sur cette news

Les résultats de phase III de Livatag sont très décevants. Le titre va en pâtir...

Douche froide pour Onxeo, en échec sur son principal candidat-médicament
Credits Stefan Wermuth / Reuters

La journée s'annonce cauchemardesque en bourse pour Onxeo. Le principal candidat-médicament du groupe, Livatag, a connu un échec cuisant alors qu'il approchait de la commercialisation. Le traitement n'a pas atteint son critère principal lors de l'essai de phase III conduit depuis juin 2012 sur des patients atteint de carcinome hépatocellulaire (CHC) inopérable. Précisément, il a échoué à afficher une survie plus favorable que le groupe de contrôle. Une manque de différenciation qui provient, indique le laboratoire, d'un niveau élevé de survie dans le groupe de contrôle, qui était traité avec d'autres agents anticancéreux (dont oxaliplatin, gemcitabine ou des inhibiteurs de tyrosine kinase). Livatag administré en monothérapie a montré une efficacité similaire à celle observée pour le groupe de contrôle composé de traitements actifs, sans différence d'efficacité entre les deux bras (dosages 20mg/m(2) et 30mg/m(2)). Le suivi des patients encore inclus dans l'étude se poursuit jusqu'à son terme prévu au 1er semestre 2019. Livatag bénéficie du statut de médicament orphelin des deux côtés de l'Atlantique et d'une procédure accélérée aux Etats-Unis.

"Livatag tend à montrer un niveau d'efficacité similaire à celui récemment obtenu avec regorafenib en seconde ligne, sur une population ayant un fonctionnement hépatique correctement préservé, même si les deux traitements ne peuvent pas être comparés en raison d'absence d'évaluation des deux composés dans un même essai", a mis en avant le docteur Philippe Merle, investigateur principal de l'étude. Les résultats principaux de ReLive seront présentés dès la conférence annuelle ILCA prévue du 15 au 17 septembre à Séoul. "Une fois l'analyse complète des données de ReLive réalisée, nous allons reprendre les discussions avec des partenaires potentiels afin de définir la meilleure stratégie à suivre en fonction des résultats finaux", a pour sa part indiqué la directrice générale d'Onxeo Judith Greciet. A ce stade, la société dispose d'une visibilité financière jusqu'au début de l'année 2020 après le repositionnement de sa R&D sur AsiDNA et Beleodaq. Le laboratoire examine aussi le potentiel de Livatag dans d'autres indications ou en combinaison.

Sur la base de données internes, Onxeo évaluait jusque-là le potentiel de ventes de Livatag dans le CHC, incluant l'indication en 2ème ligne et une extension en 1ère ligne, à 800 millions d'euros dans le monde. Dans le modèle d'un analyste qui suit le dossier, Livatag représentait début août 80% de la valorisation de la société. Oddo BHF est d'ailleurs passé négatif ce matin, en ramenant de 7,40 euros à 1,40 euro sa valorisation. Le titre va mettre du temps à coter. Sur les plateformes alternatives, c'était le sauve-qui-peut avant l'ouverture.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

Il s'agit d'une émission obligataire à taux fixe de 500 ME à 7 ans assortie d'un coupon de 0,75%...

Publié le 16/01/2018

Selon le quotidien 'Les Echos', le groupe de BTP Eiffage a décroché le plus gros contrat du futur réseau de métros automatiques Grand Paris Express.

Publié le 16/01/2018

"Nos résultats semestriels s'inscrivent dans la trajectoire présentée lors de notre introduction en Bourse"...

Publié le 16/01/2018

Le Groupe M6 et le Groupe Canal+ passent un accord de partenariat global pour les contenus du groupe M6 destinés aux offres Canal...

Publié le 16/01/2018

Rendez-vous le 22 février...

CONTENUS SPONSORISÉS