En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 379.05 PTS
+0.21 %
5 374.0
+0.21 %
SBF 120 PTS
4 244.13
+0.17 %
DAX PTS
12 117.75
+0.18 %
Dowjones PTS
26 089.61
-0.07 %
7 479.11
+0.00 %
1.121
+0.05 %

Digigram projette une levée de fonds et une filialisation

| Boursier | 140 | Aucun vote sur cette news

L'opération d'apports sera soumise au vote des actionnaires de Digigram lors de la prochaine Assemblée générale mixte fixée au 28 juin...

Digigram projette une levée de fonds et une filialisation
Credits Reuters

Digigram SA envisage de procéder à une restructuration juridique de ses activités ainsi qu'à une levée de fonds.

En effet, Digigram entend poursuivre son plan de lancement de produits afin de compléter sa gamme et d'être en mesure de proposer à son marché du Broadcast une offre complète, innovante et adaptée aux besoins de ses clients. La poursuite des activités d'entreprise et la mise en oeuvre de ce plan de développement, nécessitent par ailleurs de procéder à une levée de fonds au cours du second semestre 2019.

Or, les frais de mise en oeuvre d'une levée de fonds réalisée via la structure cotée Digigram SA et dans le cadre d'une opération avec établissement d'un prospectus visé par l'Autorité des Marchés Financiers seraient prohibitifs, d'autant plus que les investisseurs pressentis refusent généralement d'investir dans une société cotée et dont le titre est faiblement liquide.

Dans ce contexte, afin de réduire les coûts de cette levée de fonds et préparer l'avenir, il est prévu de procéder dans une première étape à la filialisation totale des activités opérationnelles de Digigram SA et de ses filiales, par voie d'apport à Digigram Digital (société par actions simplifiée actuellement sans activité et détenue à 100% par Digigram SA).

Dans une seconde étape et postérieurement aux apports, une émission d'Obligations Convertibles serait réalisée au sein de Digigram Digital afin d'assurer la poursuite des activités et le financement partiel du plan de développement du groupe sans dilution pour l'actionnaire Digigram.

Principe de levée de fonds et de la filialisation

Il est ainsi envisagé de procéder à une levée de fonds sous forme d'Obligations Convertibles pour un montant estimé à 400 kE auprès de Safe and Sound Group et d'investisseurs tiers de type Fonds de Private Equity.

Afin d'éviter tout conflit d'intérêt relatif tant à la gouvernance du groupe, qu'au prix de conversion des obligations convertibles à émettre, la détermination du prix de conversion serait encadrée de la façon suivante :
- Cas no1 : Si un évènement capitalistique visant à modifier la structure actuelle de gouvernance et de contrôle de Digigram intervient dans un délai de 18 mois à compter de l'émission des obligations convertibles, le prix de conversion sera défini à dire d'expert désigné à cette fin ;
- Cas no2 : Si aucune opération n'intervient dans ce délai, le prix de conversion sera définitivement fixé à la valeur réelle des apports telle qu'appréciée par le commissaire à la scission et présentée à l'AGE des actionnaires, soit 1,2 ME.

Les caractéristiques définitives des Obligations Convertibles (Taux, maturité, clauses de défaut, etc.) seront précisées ultérieurement, lorsque le financement sera finalisé.

Il est précisé que la conversion des Obligations Convertibles en actions Digigram Digital ne sera possible qu'en cas de lancement d'une offre publique sur les titres de Digigram SA et qu'en toute hypothèse elle donnera lieu à l'intervention d'un expert indépendant.

La valeur comptable des apports de Digigram SA est estimée à 0,7 million d'euros. Dans le cadre de l'appréciation des éléments apportés et notamment l'absence de surévaluation des apports, une valorisation traditionnelle par approche multicritères a été réalisée faisant ressortir une valeur réelle des apports de 1,2 ME.

Un commissaire à la scission a été désigné, le 24 avril 2019, par le Tribunal de Commerce de Grenoble afin d'établir un rapport sur la valeur des apports d'une part et d'autre part un rapport sur la rémunération des apports.

L'opération d'apports sera soumise au vote des actionnaires de Digigram lors de la prochaine Assemblée générale mixte fixée au 28 juin. Le conseil d'administration de Digigram s'est réuni, le 21 mai, afin d'arrêter les modalités définitives des apports et de convoquer cette Assemblée générale.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/06/2019

Par courrier reçu le 14 juin 2019, Guillemot Brothers Limited, contrôlée à 100 % par la famille Guillemot, a déclaré auprès de l’Autorité des marchés financiers avoir franchi…

Publié le 17/06/2019

Vente-unique.com a affiché, au titre de son premier semestre 2019, un résultat net de 1,7 million d’euros contre 1,9 million à la même période l’an dernier. Pour sa part, le résultat…

Publié le 17/06/2019

Deutsche Bank va mettre en place une structure de défaisance regroupant des actifs valorisés jusqu’à 50 milliards d’euros et nettement réduire la voilure dans le courtage actions et taux en…

Publié le 17/06/2019

Le ciel s'assombrit un peu plus pour le secteur aérien européen. Après les prévisions prudentes formulées récemment par EasyJet puis Ryanair, c'est au tour de Lufthansa de décevoir. La…

Publié le 17/06/2019

Neovaly débutera le 1er juillet 2019