En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 380.50
+1.26 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 641.10
+0.73 %
7 216.44
-0.01 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Des explosions sur le site Arkema de Crosby

| Boursier | 211 | Aucun vote sur cette news

Comme la société et les autorités le redoutaient, le peroxyde a pris feu...

Des explosions sur le site Arkema de Crosby
Credits Arkema

Arkema continue à se battre pour que son site de Crosby, au Texas, ne connaisse par de dégradation majeure à cause des inondations qui frappent la région avec l'ouragan Harvey. Malgré les efforts déployés, le groupe était hier soir relativement pessimiste sur l'évolution de la situation, en l'absence d'alimentation électrique depuis plusieurs jours. Le patron de la filiale américaine, Riche Rowe, a publié une nouvelle déclaration hier soir, pour expliquer les tenants et les aboutissants, féliciter le courage de ses équipes et louer la bonne entente avec les autorités pour gérer la crise. Les inondations ont mis hors service les systèmes primaires de réfrigération du peroxyde produit sur place, qui doit être maintenu dans certaines conditions bien précises pour ne pas présenter de danger. Les systèmes de secours sont également hors service. Le chimiste a utilisé des équipements de réfrigération fonctionnant à l'essence pour retarder l'échéance, mais il concède être à court de solutions.

"L'issue la plus vraisemblable est que, entre aujourd'hui et les prochains jours, les peroxydes basse température se dégradent et prennent feu", estimait Arkema hier soir. C'est ce qui s'est produit ce matin, puisque deux explosions ont été confirmées sur le site, comme l'a indiqué la presse locale. Le groupe a évacué ses employés et travaille avec les autorités locales pour s'assurer que personne n'approche. D'autres explosions sont à craindre car du peroxyde est stocké en plusieurs lieux du site. "Les peroxydes organiques sont extrêmement inflammables et, en accord avec les autorités locales, il a été décidé que la meilleure solution est de laisser le feu s'éteindre de lui-même", a précisé Arkema dans le communiqué diffusé ce matin.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.