En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
-0.01 %

Delta Drone s'envole de 61% après le contrat obtenu par KEAS

| Boursier | 644 | 5 par 1 internautes

Le contrat pourrait représenter 87 ME sur dix ans. Il a été remporté en consortium...

Delta Drone s'envole de 61% après le contrat obtenu par KEAS
Credits Reuters

Delta Drone se réjouit, dans un communiqué diffusé ce matin, de l'accord signé par le Groupe KEAS avec les autorités françaises, pour la fourniture de brouilleurs de télécommunications mobiles pour les centres de détention hexagonaux. Le contrat remporté avec la société Sagi/Telio court sur dix ans et porte sur la fourniture, l'installation, la mise en service et la maintenance de systèmes de brouilleurs pour environ 250 centres de détention en France. Il pourrait représenter 87 millions d'euros au total. Delta Drone avait pris 8% du capital du holding de KEAS en juillet dernier.

"Une des principales raisons de notre décision d'investir dans KEAS était la qualité et la fiabilité des solutions développées, notamment pour les secteurs de la sécurité & sûreté et l'inspection industrielle. Le succès remporté aujourd'hui par KEAS prouve de manière éclatante la justesse de notre choix", s'est réjoui le PDG de Delta Drone, Christian Viguié avant d'ajouter que d'un point de vue strictement financier, la valeur de la participation de sa société "devrait augmenter de manière très significative".

L'action Delta Drone s'envole de 61% à 0,68 euro en matinée à la Bourse de Paris, confirmant son statut de penny stock ultra-spéculative. Elle profite de la taille du contrat, même si ce montant ne concerne qu'une société dont elle est actionnaire minoritaire. Les deux entreprises ont prévu de collaborer plus avant dans la commercialisation du système de brouillage KEAS à l'international et dans un drone équipé d'un système de brouillage.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Trigano communique les caractéristiques des deux Pactes Dutreil...

Publié le 19/10/2018

Cette notation est assortie d'une perspective 'stable'...

Publié le 19/10/2018

Le rapport d'échange proposé pour la fusion s'établit à 0,2745 action ordinaire Safran par action Zodiac Aerospace...

Publié le 19/10/2018

Le titre est sur un dernier cours de 0,412 euro...

Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…