En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 552.34 PTS
+0.03 %
5 543.00
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 380.30
+0.15 %
DAX PTS
12 260.07
+0.26 %
Dowjones PTS
27 154.20
-0.25 %
7 834.90
-0.88 %
1.122
+0.00 %

Deinove présente l'activité "exceptionnelle" du DNV3681 contre des menaces bioterroristes

| Boursier | 220 | 5 par 1 internautes

Deinove revient sur la communication faite vendredi au congrès ASM Microbe 2019 par le Major Steven Zumbrun, Docteur en Microbiologie au sein de...

Deinove présente l'activité "exceptionnelle" du DNV3681 contre des menaces bioterroristes

Deinove revient sur la communication faite vendredi au congrès ASM Microbe 2019 par le Major Steven Zumbrun, Docteur en Microbiologie au sein de l'Institut de recherche médicale sur les maladies infectieuses de l'armée américaine (USAMRIID). Le Major a présenté les résultats de l'évaluation in vitro du DNV3681 contre Bacillus anthracis et Francisella tularensis. Il a conclu que le DNV3681 avait démontré une "activité exceptionnelle" contre ces deux agents pathogènes classés dans la catégorie "haute priorité" des menaces bioterroristes. L'équipe de l'USAMRIID a déterminé l'efficacité du DNV3681 en mesurant sa MIC90, c'est-à-dire la concentration minimale requise pour inhiber la croissance de 90% des souches bactériennes testées. Cette valeur est de 0.015 microgramme/ml contre Bacillus anthracis, ce qui en fait une molécule plus efficace que la Ciprofloxacine.

"Bacillus anthracis et Francisella tularensis sont considérées comme deux des armes biologiques possibles les plus dangereuses. Le standard de traitement contre ces bactéries est actuellement la Ciprofloxacine, un antibiotique de synthèse à spectre large de la famille des fluoroquinolones", détaille Deinove. Plusieurs espèces de bactéries pathogènes ont déjà développé des résistances à cette famille et le long traitement nécessaire après une exposition au bacille du charbon induit très souvent un déséquilibre majeur du microbiote intestinal qui peut engendrer des infections à Clostridioides difficile. "Il y a donc urgence, face à cette menace, à disposer d'alternatives efficaces et sûres. Le fait que le DNV3681 soit précisément très actif contre Bacillus anthracis et Clostridioides difficile en fait un très bon candidat pour remplir ce rôle", estime le groupe.

Dr Georges Gaudriault, Directeur scientifique de Deinove et co-auteur de l'étude, a ajouté : "Outre une efficacité in vitro supérieure aux traitements actuels, les résultats des essais cliniques, que nous menons actuellement pour le traitement des infections à Clostridioides difficile, ont montré que DNV3681 présente aussi l'avantage d'avoir un impact limité sur le microbiote intestinal chez le volontaire sain, limitant ainsi les risques de complications associées. Nous suivons de près les recherches menées par l'USAMRIID qui envisage, sur la base des résultats présentés à l'ASM Microbe 2019, une évaluation in vivo de notre candidat-antibiotique".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2019

Le chiffre d'affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31,9 KE...

Publié le 19/07/2019

Derichebourg a signé un contrat de prêt de 130 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement, destiné à contribuer au financement à long terme d’un programme pluriannuel…

Publié le 19/07/2019

Le chiffre d’affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31 900 euros contre 77 300 un an plus tôt. Il provient de la refacturation des frais partagés liés à l’organisation…

Publié le 19/07/2019

Les investissements de ce programme pluriannuel concerneront principalement l'amélioration des taux de valorisation des matières traitées

Publié le 19/07/2019

Le mnémonique deviendra ALUNT