5 397.13 PTS
+0.19 %
5 398.0
+0.21 %
SBF 120 PTS
4 295.28
-0.19 %
DAX PTS
13 123.65
-0.23 %
Dowjones PTS
24 386.03
+0.23 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

DBV Technologies rassure, un peu, sur Viaskin Peanut

| Boursier | 232 | 4 par 1 internautes

Le laboratoire se rassure après les données publiées sur la phase III pivotale du candidat...

DBV Technologies rassure, un peu, sur Viaskin Peanut
Credits DBV

Après les résultats décevants de l'étude pivotale de phase III PEPITES testant Viaskin Peanut chez les enfants de 4 à 11 ans allergiques à l'arachide, DBV Technologies a révélé ce matin ceux de REALISE, une étude de suivi sur la même catégorie de patients, suivis en traitement de routine après six mois de traitement administré en aveugle (sur une durée de traitement qui sera de 36 mois in fine).

"Cette étude démontre la bonne tolérance et innocuité du produit, comparable aux études précédentes", explique le laboratoire, qui utilisera les données dans le cadre des discussions prévues avec les autorités réglementaires pour la mise sur le marché du candidat. REALISE a atteint son objectif principal, avec une innocuité conforme à ce qui avait déjà été constaté. Le profil d'innocuité a été identique chez tous les patients inclus dans l'essai, indépendamment des antécédents d'anaphylaxie sévère. "Dans REALISE, nous avons observé que l'utilisation de la peau pour activer le système immunitaire de ces patients entraîne une tolérance et un profil de sécurité favorables, ce qui contribue probablement au taux élevé d'adhérence maintenu tout au long de l'essai", a commenté le docteur Jacqueline Pongracic, investigatrice principale de l'étude. Les résultats détaillés de cette étude devraient être présentés lors d'une prochaine conférence médicale.

La déception n'est pas levée, mais le dossier est renforcé

DBV avait annoncé des résultats décevants en octobre dernier pour le traitement de l'allergie aux arachides. Viaskin Peanut est bien actif mais le candidat a raté la limite inférieure de l'intervalle de confiance. Les analystes avaient estimé que le traitement a toujours des chances d'être approuvé, mais que son potentiel sera moins important en matière de chiffre d'affaires que ce qui avait été modélisé. Les données de REALISE constituent quoi qu'il en soit une bonne nouvelle. Le titre s'adjuge 12,4% près de 43 euros à l'ouverture, une évolution digne de la forte volatilité qui caractérise le secteur des biotechnologies. "DBV se rattrape un peu avec REALISE", confirme Oddo BHF, mais l'analyste souligne que ce succès est loin de compenser le semi-échec de PEPITES. REALISE pourrait cependant aider l'entreprise à lever des fonds additionnels alors qu'elle ne dispose que d'un peu plus d'un an de financement. D'ici la fin de l'année serait un timing idéal, pense le spécialiste, car en janvier, se profile les résultats de la phase III du concurrent Aimmune avec son candidat AR101. Oddo suit DBV à l'achat en visant 95 euros. Pour Gilbert Dupont (achat, objectif 120 euros), le dossier clinique est renforcé par la nouvelle du jour.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

ID Logistics annonce la nomination de Marie Gay-de Tailly en qualité de Directeur général adjoint en charge des ressources humaines du groupe. Rattachée à Christophe Satin, Directeur général…

Publié le 12/12/2017

Compagnie des Alpes a enregistré une baisse de 6,3% de son bénéfice net part du groupe, à 31,3 millions d'euros, sur son exercice 2016/2017 clos fin septembre. L'excédent brut opérationnel…

Publié le 12/12/2017

Altice prévoit de réduire son capital par l'annulation de 416 millions d'actions A et 1,307 million d'actions B autodétenues. Le groupe attend le feu vert des autorités néerlandaises pour mener…

Publié le 12/12/2017

GTT organise ce jour une conférence investisseurs. A cette occasion, Philippe Berterottière, Président-Directeur général de GTT, ouvrira la réunion en soulignant la bonne orientation du marché…

Publié le 12/12/2017

Maurel & Prom a annoncé une avancée importante dans la nouvelle phase de son développement, grâce au refinancement de l’ensemble de sa dette à des conditions favorables et au rééchelonnement…

CONTENUS SPONSORISÉS