5 281.58 PTS
-
5 278.5
+1.14 %
SBF 120 PTS
4 231.68
-
DAX PTS
12 451.96
-
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
-0.36 %
Nikkei PTS
21 963.58
+1.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

DBV Technologies flambe après une avancée majeure pour Viaskin Peanut

| Boursier | 195 | 4 par 1 internautes

L'agence américaine a accepté d'examiner le dossier. Le dépôt aura lieu au second semestre...

DBV Technologies flambe après une avancée majeure pour Viaskin Peanut
Credits DBV

DBV Technologies va pouvoir déposer une demande de mise sur le marché américain de son traitement de l'allergie à l'arachide des enfants de 4 à 11 ans, Viaskin Peanut. L'agence américaine du médicament a confirmé que les données d'efficacité et d'innocuité disponibles suffisent au dépôt du dossier, qui sera déposé dans le courant du second semestre 2018, après que les réponses écrites de la FDA aux questions du laboratoire eurent servie de base à l'aval pour le dépôt.

En octobre l'annonce de résultats de phase III moins favorables que prévu avait fait sombrer le titre DBV en bourse, mais les analystes nourrissaient toujours l'espoir de voir le produit approuvé, quoiqu'avec un potentiel de ventes significativement réduit. Pour donner une idée des conséquences des résultats mitigés de l'étude, peu après cette annonce, Portzamparc avait réduit de 94 à 70% sa probabilité de voir le traitement arriver sur le marché, et abaissé de 35 à 20% son hypothèse de pénétration du marché de la population cible. La nouvelle du jour est importante car elle permet à la société de présenter malgré tout un dossier.

Les analystes sont satisfaits

Il fallait s'en douter, la nouvelle propulse le titre en hausse de 27% à 41,80 euros, dans de gros volumes. De quoi permettre à la capitalisation du laboratoire de repasser le cap symbolique du milliard d'euros. Qu'en pensent les analystes ? "Cette annonce constitue une excellente nouvelle pour la société qui n'a donc pas à refaire une nouvelle étude de phase III", explique Damien Choplain, chez Gilbert Dupont (achat, objectif 78 euros), qui voit Viaskin Peanut arriver comme prévu sur le marché au second semestre 2019. Chez Bryan Garnier (achat, liste de valeurs préférées, objectif 90 euros), Hugo Solvet estime que la nouvelle va permettre à DBV de se concentrer sur son dossier et la constitution de sa force de vente. L'analyste note en outre que la décision est tombée quatre à six semaines plus tôt que prévu, un signe selon lui que la FDA cherche à favoriser l'arrivée sur le marché d'un produit susceptible de répondre à une demande non satisfaite. "Sans être un accord définitif, cet aval de la FDA est généralement un bon présage", commente de son côté Christophe Dombu de Portzamparc, qui place sa recommandation sous revue avant d'en savoir plus.

Les prochaines étapes importantes sur DBV sont les résultats des deux études de phase II (MILES et SMILEE) avec Viaskin Milk d'ici la fin du trimestre et donc le dépôt FDA du dossier Viaskin Peanut au second semestre. Portzamparc rappelle aussi, c'est important, qu'Aimmune Therapeutics doit publier dans les prochains jours les résultats de la phase III avec le concurrent de Viaskin Peanut.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/02/2018

Le Premier ministre, qui visitait vendredi une usine L'Oréal, n'est pas inquiet après l'annonce par Nestlé de la non reconduction du pacte d'actionnaires qui le lie à la famille Bettencourt…

Publié le 16/02/2018

Le Gabon a annoncé vendredi la réquisition de la SEEG, filiale eau et électricité du groupe français, ainsi que son intention de résilier son contrat de concession.

Publié le 16/02/2018

Le désaccord concernant les conditions de diffusion des chaînes de TF1 sur le réseau d'Orange se poursuit. Orange a annulé des campagnes publicitaires prévues sur TF1...

Publié le 16/02/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement   SA au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…

Publié le 16/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

CONTENUS SPONSORISÉS