En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 926.63 PTS
+0.35 %
4 925.5
+0.49 %
SBF 120 PTS
3 920.12
+0.47 %
DAX PTS
10 981.81
+0.48 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.00 %
1.139
+0.14 %

DBV Technologies : attention à la chute

| Boursier | 478 | 4 par 1 internautes

La séance s'annonce pour le moins compliquée pour DBV Technologies dont le titre n'arrive pas à coter en raison du fort afflux vendeur suite à...

DBV Technologies : attention à la chute
Credits DBV

La séance s'annonce pour le moins compliquée pour DBV Technologies dont le titre n'arrive pas à coter (réservé à la baisse) en raison du fort afflux vendeur suite à l''échec' de l'étude de phase III sur le Viaskin Peanut.

L'analyse des résultats révèle une réponse significative avec un profil de tolérance favorable, puisque 35,3% de patients répondent au Viaskin Peanut après les 12 premiers mois de thérapie comparé à 13,6% dans le bras placebo. Cependant, le critère principal, qui évalue l'intervalle de confiance (IC) à 95% de la différence des taux de réponse entre le groupe actif et le placebo, n'a pas atteint la limite basse de 15% de l'IC tel que proposé dans le Plan d'Analyse Statistique soumis à la Food and Drug Administration américaine ('FDA'). Sur la base de discussions initiales avec la FDA sur les premiers résultats d'efficacité et d'innocuité, DBV continuera de dialoguer avec les autorités et poursuivra la préparation de son dossier d'enregistrement de Viaskin Peanut.

Malgré la non atteinte de la borne basse de l'IC, il n'en demeure pas moins que le produit est actif et qu'il pourrait être approuvé par la FDA, note Gilbert Dupont. Il n'existe pas d'autres traitements dans cette indication pédiatrique potentiellement mortelle. Le broker souligne également que les résultats sont obtenus après un an de traitement alors qu'il est prévu pour une durée de trois ans. Les résultats attendus en novembre de la deuxième étude de Ph. III REALISE constitue un catalyseur pour le titre à court terme. GD est à 'acheter' sur l'action avec un cours cible de 120 euros.

Bryan Garnier rappelle de son côté que deux produits contre les allergies récemment approuvés par la FDA ont également raté la limite inférieure de l'intervalle de confiance. Alors que le courtier croit fermement que Viaskin Peanut pourrait être approuvé, le courtier reste 'acheteur' de la valeur mais abaisse sa 'fair value' de 105 à 86 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Partouche a affiché, au titre de son quatrième trimestre de son exercice, un chiffre d’affaires en repli de 2,9% à 99,2 millions d’euros. Sur la période, le Produit Brut des Jeux (PBJ)…

Publié le 13/12/2018

A l’occasion de son "Investor Day", Plastic Omnium a assuré qu'il portera au cours de la période 2019-2021 une attention particulière à la génération de free cash-flow. L’enveloppe…

Publié le 13/12/2018

TechnipFMC plc annonce que son Conseil d'administration a approuvé un programme additionnel de rachat d'actions de 300 millions de dollars qui sera...

Publié le 13/12/2018

Après la mise en examen le 25 avril 2018 de deux de ses dirigeants et donc de "manière purement mécanique" la holding Bolloré annonce avait été mise en examen hier "pour les mêmes motifs et…

Publié le 13/12/2018

Veolia se voit confier la gestion des déchets des 72 communes des territoires de Lunéville à Baccarat et du Pays du Sânon, dans le cadre d'un contrat...