5 493.99 PTS
-
5 510.5
-
SBF 120 PTS
4 394.22
-
DAX PTS
13 183.96
-
Dowjones PTS
26 115.65
+1.25 %
6 810.28
+1.09 %
Nikkei PTS
24 047.46
+0.75 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Dassault Aviation et Reliance posent la première pierre de l'usine indienne de Nagpur

| Boursier | 128 | Aucun vote sur cette news

Plus de 200 industriels locaux et représentants de l'administration de l'Etat et de la ville ont également assisté à l'événement...

Dassault Aviation et Reliance posent la première pierre de l'usine indienne de Nagpur
Credits Dassault Aviation

Eric Trappier (Président-Directeur général de Dassault Aviation) et Anil D. Ambani (Président du Groupe Reliance) ont posé la première pierre de l'usine de fabrication de Dassault Reliance Aerospace Limited (DRAL) sur le site de Mihan, à Nagpur, dans l'Etat du Maharashtra, dans l'ouest de l'Inde.

Cette cérémonie s'est déroulée en présence de Florence Parly (ministre des Armées de la République Française), Nitin Gaskari (ministre des Transports de la République d'Inde et membre du Parlement de la ville de Nagpur), Devendra Fadnavis (ministre en chef de l'Etat du Maharashtra), ainsi que Son Excellence Alexandre Ziegler (Ambassadeur de France en Inde).

Plus de 200 industriels locaux et représentants de l'administration de l'Etat et de la ville ont également assisté à l'événement.

L'usine de fabrication 'Parc technologique Dhirubhai Ambani' de Dassault-Reliance est située sur le site de Mihan SEZ, proche de l'Aéroport international de Nagpur. Cette co-entreprise, une joint Venture détenue à 51% par Reliance Infrastructure et 49% par Dassault Aviation, fabriquera plusieurs pièces dans le cadre de l'exécution des obligations d'offsets (compensations) liées au contrat d'acquisition de 36 Rafale signé entre les deux pays en septembre 2016.

DRAL fabriquera également des pièces de l'avion d'affaires Falcon 2000 de Dassault Aviation, devenant ainsi fournisseur de sa chaîne d'approvisionnement globale. Ces premières avancées devraient permettre, dans les prochaines années, la mise en place éventuelle de l'assemblage final de Rafale et de Falcon.

La co-entreprise représente également un investissement direct étranger (Foreign Direct Investment, FDI) de Dassault Aviation d'un montant inégalé de plus de 100 millions d'euros, devenant ainsi le plus important investissement étranger dans une même localisation en Inde dans le domaine de la défense.

L'usine de DRAL formera des milliers de personnes qualifiées dans l'assemblage et l'intégration aéronautique, et conduira à l'émergence d'une génération d'employés à haute valeur ajoutée à Nagpur et sa région. Elle attirera et accueillera également un écosystème de plus de 200 micros, petites et moyennes entreprises, qui répondront aux besoins de fabrication de pièces et composants pour Rafale et Falcon.

"La pose de cette première pierre témoigne de l'engagement fort de Dassault Aviation à mettre en oeuvre le programme 'Make in India' du Premier ministre Modi, donne à ses 65 années de partenariat solide avec l'Inde un élan nouveau, et marque sa volonté de futurs développements industriels", a déclaré Eric Trappier (Président Directeur général de Dassault Aviation). Anil D. Ambani, Président du Groupe Reliance a ajouté : "Le partenariat entre Reliance et Dassault permettra des transferts technologiques de haut niveau et fera de l'Inde une référence majeure dans la chaîne d'approvisionnement globale aéronautique. Dassault Aviation et Reliance s'emploieront à soutenir pleinement les politiques 'Make in India' et 'Skill India' du Premier ministre Modi, et à accélérer la mise en place de l'autosuffisance de l'Inde dans le domaine aérospatial".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2018

La trésorerie du Groupe au 31 décembre 2017 s'établit à 23,2 ME...

Publié le 17/01/2018

L'opération reste soumise à l'approbation de l'Autorité de la Concurrence...

Publié le 17/01/2018

Apple a annoncé qu'il paierait 38 Mds$ de taxes de rapatriement, ce qui implique que le groupe va ramener aux Etats-Unis la très grande majorité des 253 Mds$ détenu à l'étranger.

Publié le 17/01/2018

T101 est destiné pour une immunothérapie intégrant la technologie de TG1050 de Transgene contre l'hépatite B chronique...

Publié le 17/01/2018

Ce produit est en effet susceptible de générer dans certaines circonstances un risque d'inflammation...

CONTENUS SPONSORISÉS