En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 100.72 PTS
+1.02 %
6 101.50
+1.12 %
SBF 120 PTS
4 798.09
+0.9 %
DAX PTS
13 526.13
+0.72 %
Dow Jones PTS
29 348.10
+0.17 %
9 173.73
+0.53 %
1.109
0. %

Dassault Aviation chahuté, les livraisons de Falcon déçoivent

| Boursier | 237 | 4 par 1 internautes

Le titre recule à la mi-journée...

Dassault Aviation chahuté, les livraisons de Falcon déçoivent
Credits Dassault Aviation

Année 2019 contrastée pour Dassault Aviation. Si l'avionneur a atteint son objectif de livraisons de Rafale avec 26 unités expédiées, contre 12 Rafale (9 Export et 3 France) en 2018, seuls 40 Falcon neufs ont été livrés contre 41 en 2018. "Alors que nous avions prévu 45 livraisons de Falcon en 2019 nous avons dû faire face à un marché difficile", souligne le groupe aéronautique. Au niveau des commandes, 40 Falcon neufs ont été achetés l'an passé contre 42 en 2018.

Au 31 décembre 2019, le carnet de commandes inclut 75 Rafale (47 Export et 28 France) et 53 Falcon, contre 101 Rafale (73 Export et 28 France) et 53 Falcon au 31 décembre 2018.

Le marché sanctionne logiquement ces chiffres plutôt décevants, pour l'aviation d'affaires du moins, avec un titre qui abandonne 3% à 1.137 euros à la mi-journée à Paris. Une baisse qui ramène la capitalisation boursière de l'avionneur à environ 9,5 MdsE. Une aubaine pour les investisseurs ?

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2020

Vinci Aéroport, filiale du groupe Vinci, a vu son trafic croître de 5,7% en 2019 dans les 46 aéroports qu'elle gère, à 255 millions de passagers. Les seuils de 50 millions de passagers, des 30…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) a annoncé la conclusion ce vendredi d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette bancaire de la société à…

Publié le 17/01/2020

Vinci Airports annonce aborder avec confiance l'année 2020

Publié le 17/01/2020

Imerys a conclu un accord pour l'acquisition du premier producteur indien de panneaux à base de silicate de calcium pour des projets d'isolation thermique dans des industries telles que le ciment, la…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits annonce la conclusion d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette...