5 383.27 PTS
+0.06 %
5 379.00
+0.02 %
SBF 120 PTS
4 310.91
+0.06 %
DAX PTS
12 551.11
-0.32 %
Dowjones PTS
24 653.36
-0.38 %
6 791.59
-0.61 %
Nikkei PTS
22 191.18
+0.15 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Danone, sur la bonne voie, pourrait donner les pleins-pouvoirs à Emmanuel Faber

| Boursier | 258 | Aucun vote sur cette news

Un conseil d'administration pourrait entériner demain le départ de Franck Riboud...

Danone, sur la bonne voie, pourrait donner les pleins-pouvoirs à Emmanuel Faber
Credits Danone / Eric Flogny

UBS a beau avoir relevé de 68 à 72 euros son objectif de cours sur Danone, l'analyste voit trois bonnes raisons de rester neutre sur le dossier. Car s'il concède que les chiffres du troisième trimestre sont un pas dans la bonne direction, la vigueur de la Chine pourrait s'atténuer l'année prochaine, les difficultés dans les produits frais pourraient perdurer plus longtemps que ne le pensent les investisseurs et la croissance décevante de WhiteWave repousse la création de valeur de l'acquisition. Le bureau d'études pense malgré tout que la balance des risques est désormais en territoire plus favorable, compte tenu de la valorisation actuelle du titre.

La prudence relative des analystes sur la pérennité de l'accélération n'empêche pas le titre de gagner 1,8% en séance après avoir déjà repris 2% la veille. Il cote autour de 72 euros. Les regards sont désormais tournés vers le conseil d'administration qui se tient jeudi après-midi, au cours duquel le président Franck Riboud pourrait laisser la direction totale de l'entreprise au directeur général Emmanuel Faber, qui deviendrait alors PDG. C'est en tout cas la rumeur qui circule depuis hier.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/04/2018

Vivendi annonce à l'instant que Yannick Bolloré, fils de Vincent, remplace ce dernier comme président du Conseil de surveillance. Le Conseil a confirmé la vice-présidence référente de Philippe…

Publié le 19/04/2018

Le juste prix...

Publié le 19/04/2018

Le doute est mis concernant les ventes du groupe à la pomme

Publié le 19/04/2018

Le conflit social chez Air France pourrait se prolonger au mois de mai...

Publié le 19/04/2018

Publicis prend la tête du CAC40 à l'ouverture, sur un gain qui dépasse les 5% à 59 euros...