En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
+0.00 %
4 850.0
+0.08 %
SBF 120 PTS
3 857.72
+0.00 %
DAX PTS
10 865.77
-
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
+0.00 %
1.131
+0.11 %

Danone : la filiale marocaine en perte, suite au boycott

| Boursier | 593 | Aucun vote sur cette news

Le boycott qui affecte depuis avril les produits Danone au Maroc a fait plonger dans le rouge les résultats de Centrale Danone, la filiale marocaine du géant français des produits laitiers.

Danone : la filiale marocaine en perte, suite au boycott
Credits Reuters

Le mouvement de boycott lancé en avril au Maroc via Facebook pour protester contre la vie chère a pesé sur les comptes de la filiale marocaine de Danone, Centrale Danone. Celle-ci a ainsi publié cette semaine une perte de 115 millions de dirhams (10,4 millions d'euros) au premier semestre 2018, contre un bénéfice de 56 millions de dirhams au cours de la même période l'an dernier.

Dans un communiqué publié en juin, Centrale Danone avait déclaré que les pertes du premier semestre pourraient atteindre jusqu'à 150 millions de dirhams (13,5 ME). Le chiffre d'affaires a chuté de 19% au 1er semestre pour revenir à 2,6 miliards de dirhams (237 millions d'euros). Pour l'ensemble de 2017, les ventes de Centrale Danone avaient atteint 6,5 milliards de dirhams (près de 600 ME), représentant un peu plus de 2% des ventes mondiales de Danone.

Danone a réagi en baissant ses prix de vente au Maroc

Le boycott a contraint l'entreprise laitière à réduire la quantité de lait qu'elle collecte auprès des agriculteurs locaux et à licencier 886 employés en contrat à durée déterminée. Début septembre, le PDG de Danone s'est rendu au Maroc pour y annoncer des mesures pour reconquérir la confiance des consommateurs.

Emmanuel Faber a annoncé une baisse de prix du lait pasteurisé frais et un nouveau conditionnement moins coûteux du lait demi-écrémé au Maroc. Il s'est aussi engagé à fournir aux consommateurs marocains des informations sur la qualité, la collecte et la distribution du lait. Emmanuel Faber s'était déjà rendu fin juin à Casablanca, où il avait assuré que Danone resterait au Maroc malgré les difficultés actuelles.

Campagne anonyme visant le lait, l'eau et les carburants

Le 20 avril dernier, des activistes avaient appelé via le réseau social Facebook au boycott de grands fournisseurs de lait, d'eau minérale et d'essence au Maroc pour protester contre des prix jugés trop élevés. Outre Centrale Danone, cette campagne anonyme a pris pour cibles les stations-service Afriquia et la marque d'eau minérale Sidi Ali.

Les Eaux minérales d'Oulmès, qui exploitent la marque Sidi Ali, ont annoncé cette semaine un plongeon de 87,9% de leur bénéfice net, qui est tombé à 9,74 millions de dirhams à cause du boycott. Les stations-service Afriquia, société non cotée, n'ont pas fourni de résultats du premier semestre. De son côté, le gouvernement marocain a fait part de ses craintes de voir ce mouvement de boycott avoir un effet dissuasif sur les investisseurs étrangers.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/12/2018

Comme annoncé le 11 décembre dernier, Vivendi a écrit au Conseil d’administration de Telecom Italia pour lui demander de convoquer, dans les meilleurs délais, une assemblée générale des…

Publié le 17/12/2018

Le groupe Caisse des Dépôts a décidé de simplifier la structure de détention de sa participation dans Euronext en transférant la participation de 3% du capital d’Euronext détenue par…

Publié le 17/12/2018

Le groupe va rester indépendant...

Publié le 17/12/2018

Latécoère a annoncé que sa division Aérostructures a remporté le contrat de fourniture de la porte d'accès arrière de l'avion ravitailleur KC-46A de Boeing. La première porte sera livrée…

Publié le 17/12/2018

Le patron de Michelin, Jean-Dominique Senard, pourrait devenir le président du constructeur, avec l'appui de l'État actionnaire, affirme Le Figaro. Il serait le favori pour succéder à Carlos…