En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.59 PTS
+1.07 %
5 462.0
+1.27 %
SBF 120 PTS
4 365.94
+0.90 %
DAX PTS
12 326.48
+0.88 %
Dowjones PTS
26 674.73
+1.02 %
7 577.14
+1.16 %
1.178
+0.91 %

Danone : face au boycott au Maroc, le groupe baisse ses prix

| Boursier | 301 | 5 par 1 internautes

Le groupe agro-alimentaire français, confronté à une chute de ses ventes au Maroc, suite à un boycott, a annoncé mercredi une baisse de ses prix.

Danone : face au boycott au Maroc, le groupe baisse ses prix
Credits Danone / Eric Flogny

Danone a présenté mercredi une série de mesures au Maroc pour y reconquérir la confiance des consommateurs, cinq mois après la mise en oeuvre d'un boycott, qui a fait plonger ses ventes dans ce pays.

Le PDG du géant français des produits laitiers, Emmanuel Faber, en déplacement au Maroc, a annoncé une baisse de prix du lait pasteurisé frais et un nouveau conditionnement moins coûteux du lait demi-écrémé, selon une déclaration de Danone.

Chute de 40% des ventes au Maroc

Le groupe espère ainsi enrayer les effets du boycott de son lait dans le pays, qui a entraîné une baisse d'environ 40% des ventes au deuxième trimestre au Maroc. Emmanuel Faber a également déclaré que Danone s'engageait à fournir aux consommateurs des informations sur la qualité, la collecte et la distribution du lait dans le pays.

Suite à cette crise, Centrale Danone, la filiale marocaine, contrôlée à près de 100% par Danone (le solde de 0,3% étant coté à la Bourse de Casablanca), avait annoncé en juin qu'elle renonçait à verser un dividende cette année. Emmanuel Faber s'était déjà rendu fin juin à Casablanca, où il avait assuré que Danone resterait au Maroc.

Le 20 avril dernier, des activistes ont appelé au boycott de grands fournisseurs de lait, d'eau minérale et d'essence au Maroc pour protester contre des prix jugés trop élevés. Outre Centrale Danone, cette campagne anonyme a pris pour cibles les stations-service Afriquia et la marque d'eau minérale Sidi Ali.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Le résultat opérationnel du premier semestre 2018 de Soft Computing s'élève à 1...

Publié le 20/09/2018

Comme publié précédemment, Mauna Kea a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires de 18% à 2,707 ME, principalement imputable au T1, mais avec...

Publié le 20/09/2018

Kerlink, spécialiste et leader mondial des réseaux et solutions dédiés à l'Internet des Objets (IoT), annonce aujourd'hui que la société a été choisie...

Publié le 20/09/2018

Au 1er semestre 2018, Alpha MOS a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 1,6 ME en baisse de (0,5) ME par rapport à la même période de l'année...

Publié le 20/09/2018

Balyo annonce le recrutement d'un Directeur Industriel et le déploiement d'un plan de recrutement ambitieux pour accompagner sa croissance...