5 493.99 PTS
-
5 510.5
-
SBF 120 PTS
4 394.22
-
DAX PTS
13 183.96
-
Dowjones PTS
26 115.65
+1.25 %
6 810.28
+1.09 %
Nikkei PTS
24 047.46
+0.75 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Daimler s'offre la jeune pousse française Chauffeurs Privés

| Boursier | 173 | Aucun vote sur cette news

L'opération, dont le montant a été tenu secret, pourrait valoriser l'entreprise 200 ME...

Daimler s'offre la jeune pousse française Chauffeurs Privés
Credits Chauffeur Privé

Le groupe automobile allemand Daimler a pris le contrôle de la jeune pousse française Chauffeur Privé, dans des conditions financières qui n'ont pas été communiquées. A ce stade, la transaction concerne une participation majoritaire, mais Daimler précise qu'il a vocation à monter à 100% du capital d'ici 2019. L'opération reste soumise au feu vert de l'antitrust. Des rumeurs circulent sur une opération d'une centaine de millions d'euros pour un peu plus de la moitié du capital, ce qui valoriserait l'entreprise environ 200 ME.

En s'implantant dans le segment des VTC, le groupe allemand franchit une étape de plus dans sa stratégie de diversification qui devient la norme chez les constructeurs, à l'image du virage pris par PSA en France. Créé en 2011 et lancé en 2012, Chauffeur Privé est implanté à Paris, à Lyon et sur la Côte d'Azur. Sa base de clientèle dépasse désormais 1,5 million de personnes pour 18.000 chauffeurs. Daimler Mobility Services sera désormais présent dans 15 pays d'Europe dans divers domaines, dont l'autopartage avec car2go, les plateformes de mobilité avec moovel et la réservation de taxis via mytaxi. L'Allemand détient en outre des participations dans Blacklane, Careem, FlixBus, Turo et Via. Il revendique 17 millions d'inscrits à ses services de mobilité.

Chauffeur Privé a dégagé en 2015 plus de 60 millions d'euros de chiffre d'affaires, trois fois plus qu'en 2014. Une première levée de fonds de 5 ME avait été réalisée en 2015 auprès de XAnge et CM-CIC Capital Privé, qui valorisait alors l'entreprise 25 ME. En début d'année, le PDG Yan Hascoet ne cachait pas son ambition de monter un second tour de table de 50 ME pour accélérer le développement de son entreprise.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2018

La trésorerie du Groupe au 31 décembre 2017 s'établit à 23,2 ME...

Publié le 17/01/2018

L'opération reste soumise à l'approbation de l'Autorité de la Concurrence...

Publié le 17/01/2018

Apple a annoncé qu'il paierait 38 Mds$ de taxes de rapatriement, ce qui implique que le groupe va ramener aux Etats-Unis la très grande majorité des 253 Mds$ détenu à l'étranger.

Publié le 17/01/2018

T101 est destiné pour une immunothérapie intégrant la technologie de TG1050 de Transgene contre l'hépatite B chronique...

Publié le 17/01/2018

Ce produit est en effet susceptible de générer dans certaines circonstances un risque d'inflammation...

CONTENUS SPONSORISÉS