En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 871.91 PTS
+1.21 %
5 870.5
+1.26 %
SBF 120 PTS
4 623.22
+1.1 %
DAX PTS
13 166.58
+0.86 %
Dow Jones PTS
28 015.06
+1.22 %
8 397.37
+1.07 %
1.106
+0. %

Cybersécurité : une faille découverte chez AccorHotels !

| Boursier | 912 | 4.75 par 4 internautes

Les données personnelles et bancaires de 130.000 à 140.000 clients d'Accorhotels ont été exposées par erreur à la suite d'une négligence d'une de ses filiales, révèle mercredi soir le site internet du 'Parisien'.

Cybersécurité : une faille découverte chez AccorHotels !
Credits Reuters

Le géant français de l'hôtellerie Accorhotels (chaînes Ibis, Mercure, Novotel...) vient de commettre une grosse bourde informatique. 'Le Parisien' a révélé mercredi soir sur son site internet que les données personnelles et bancaires de 130.000 à 140.000 clients d'Accorhotels ont été exposées par erreur. Elles étaient stockées sans être protégées sur un serveur mal paramétré d'une filiale du géant français de l'hôtellerie, Gekko Group, et ont donc été potentiellement accessibles à des cyber-pirates.

L'erreur a été rectifiée le 13 novembre, et l'incident a été signalé le 16 novembre à la CNIL, le gendarme français des données personnelles, qui pourrait sanctionner ce manquement.

En raison d'un serveur mal paramétré laissant un port de connexion ouvert, des données concernant 130.000 à 140.000 voyageurs étaient potentiellement librement accessibles, dont des identifiants et des coordonnées bancaires, ont indiqué mercredi l'entreprise et une agence de cybersécurité, confirmant les informations du 'Parisien'.

Ce sont ainsi non moins d'un Téraoctet d'informations sensibles qui ont été laissées en accès libre, dont des historiques des réservations d'hôtels et de transports, des factures mais aussi des références incomplètes de cartes de crédit.

Pas d'utilisation frauduleuse constatée, selon Gekko

Les données menacées proviennent de Teldar Travel, le système de réservation créé par Gekko pour les agences de voyages professionnels et d'Infinite Hotels, la centrale hôtelière qui gère les réservations chez les hôtels indépendants.

Interrogée par le quotidien 'Les Echos', l'entreprise a assuré qu'aucune donnée n'a été consultée ou récupérée pour une utilisation frauduleuse, selon un audit effectué a posteriori. Les personnes concernées par cette fuite de données ont également été prévenues.

Fabrice Perdoncini, le nouveau PDG de Gekko, filiale d'AccorHotels depuis janvier 2018, affirmé pour sa part au 'Parisien' que "moins de 900 cartes de crédit (ont été) exposées et sans leur cryptogramme visuel obligatoire pour un paiement, car nous facturons nos clients à 98% des cas par des virements". Gekko revendique travailler avec 300 grandes entreprises et 14.000 agences de voyages.

Selon 'Le Parisien', ce sont les spécialistes israéliens de la cybersécurité de VPNMentor qui ont détecté le 7 novembre dernier cette fuite potentielle en scrutant les ports ouverts en libre accès sur Internet. Ils l'ont ensuite signalée à Gekko, qui l'a colmatée le 13 novembre.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4.75
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

Le groupe chinois Dongfgeng pourrait réduire sa part de façon à abaisser sa présence dans la future entité PSA-Fiat Chrysler, selon des sources citées par 'Reuters'.

Publié le 06/12/2019

Le chiffre d'affaires de Moulinvest s'établit à 64 ME au titre de l'exercice 2018-2019 contre 61,3 ME sur l'exercice précédent...

Publié le 06/12/2019

Tessi, spécialiste français des Business Process Services, a annoncé vendredi avoir achevé une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant brut de…

Publié le 06/12/2019

"Ces opérations contribueront à renforcer à la fois le potentiel de croissance du résultat par action", assure le management d'Elior...

Publié le 06/12/2019

Elior Group a annoncé avoir procédé à l’annulation de près de 4,27 millions de ses propres actions, représentant 2,39% de son capital social. La décision d’annulation des titres…