En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 919.02 PTS
+0.59 %
5 934.5
+0.86 %
SBF 120 PTS
4 655.99
+0.57 %
DAX PTS
13 282.72
+0.46 %
Dow Jones PTS
28 135.38
+0.01 %
8 487.71
+0.25 %
1.112
0. %

Crossject : quelques précisions sur le statut de PME européenne

| Boursier | 317 | 4 par 1 internautes

Crossject explique être en relation permanente avec différents organismes, notamment européens, en matière de dépôts de brevets, de consultation d'agences réglementaires, ou encore de financements publics...

Crossject : quelques précisions sur le statut de PME européenne
Credits Reuters

Suite à la convocation des actionnaires en Assemblée générale extraordinaire, 30 décembre, la "specialty pharma" Crossject apporte quelques précisions sur le statut de PME européenne.

Crossject explique être en relation permanente avec différents organismes, notamment européens, en matière de dépôts de brevets, de consultation d'agences réglementaires, ou encore de financements publics. A ce titre, la société se conforme notamment au règlement UE de la Commission Européenne du 17 juin 2014 qui détaille les critères à respecter par une PME européenne pour bénéficier des aides européennes. "En tant que PME européenne, Crossject se doit de respecter des critères en ce qui concerne notamment la structure de son capital et son niveau de fonds propres", indique le management de Crossject.

En conformité avec les critères européens

Concernant la structure du capital, une PME européenne ne doit pas être détenue à plus de 25% par une autre société à l'exception des sociétés de capital-risque (ou investisseurs institutionnels, business angels, centres de recherche ...). A date, Crossject respecte ce critère. Le premier actionnaire, Gemmes Venture, est un investisseur en capital-risque et détient 29% du capital. A la connaissance de la société, aucun autre actionnaire ne détient seul plus de 5% du capital.

Concernant le capital social, les pertes cumulées d'une PME européenne, augmentées des réserves, ne doivent pas être supérieures à la moitié du capital social souscrit, primes d'émissions incluses. "L'Assemblée Générale du 30 décembre s'inscrit dans la volonté de Crossject de respecter ce critère, après réduction de capital", indique le management.

Le respect de ces deux critères concernant l'actionnariat et le capital social permettra à Crossject de poursuivre la constitution et le dépôt de nouveaux dossiers d'aides publiques dans les mois à venir.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2019

L'opération se conclut à 590 ME pour 50% de participation...

Publié le 13/12/2019

La société anglaise Clugston, associée au Groupe CNIM en tant que génie civiliste pour plusieurs contrats de réalisation d'usines de valorisation de...

Publié le 13/12/2019

Wendel et d'autres actionnaires existants d'Allied Universal ont finalisé la cession d'une part majoritaire de leur participation dans la société à...

Publié le 13/12/2019

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropCorp a essuyé une perte nette, part du groupe, de 22,7 millions d’euros contre une perte de 88,9 millions d’euros, un an plus tôt. Le premier…

Publié le 13/12/2019

En novembre 2019, le trafic de Paris Aéroport ressort en hausse de 0,9 % par rapport au mois de novembre 2018 avec 7,9 millions de passagers accueillis, dont 5,7 millions à Paris-Charles de Gaulle…