En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 100.72 PTS
+1.02 %
6 101.50
+1.12 %
SBF 120 PTS
4 798.09
+0.9 %
DAX PTS
13 526.13
+0.72 %
Dow Jones PTS
29 348.10
+0.17 %
9 173.73
+0.53 %
1.109
0. %

Crossject annonce le renforcement de sa structure financière

| Boursier | 295 | Aucun vote sur cette news

Crossject, "specialty pharma" qui développe un portefeuille de médicaments combinés innovants dédiés aux situations d'urgence, annonce le renforcement...

Crossject annonce le renforcement de sa structure financière

Crossject, "specialty pharma" qui développe un portefeuille de médicaments combinés innovants dédiés aux situations d'urgence, annonce le renforcement de sa structure financière par l'émission d'obligations convertibles d'un montant en principal de 5,7 ME.

L'émission d'obligations convertibles d'un montant de 5,7 ME s'ajoute au produit de l'exercice des BSA (3,2 ME) et au financement structuré de 2,6 ME annoncés récemment, ainsi qu'à 1,9 ME de financements publics reçus au second semestre (CIR, PIAVE, DGA, Europe, TVA...) qui, ensemble, sécurisent la situation de trésorerie de la société. Cette émission est souscrite pour partie par les investisseurs européens ayant participé aux émissions d'obligations convertibles de 2018 et, pour le reste, par Gemmes Venture à hauteur de 2,1 ME.

Pour mémoire, au 30 juin 2019, la trésorerie de Crossject s'établissait à 1,5 ME. Sur le second semestre, Crossject a significativement consolidé sa structure de financement via l'encaissement de 13,4 ME, comme rappelé ci-dessus. Le groupe dispose aujourd'hui d'une situation de trésorerie confortée, d'autant qu'il anticipe par ailleurs le versement d'autres aides et avances remboursables, le versement du Crédit Impôt Recherche et des revenus consécutifs à la signature d'accords, notamment commerciaux.

Patrick Alexandre, Président du Directoire, a déclaré : "Crossject reçoit actuellement des marques fortes d'intérêt et de confiance. Sur les dernières semaines, un accord de coopération a été signé avec le Département américain de la Défense, IdVectoR a exprimé sa confiance dans le potentiel commercial de nos produits via un financement structuré et nos actionnaires ont massivement exercé leurs BSA. Aujourd'hui, les investisseurs européens et Gemmes Venture qui avaient participé aux émissions d'OC en 2018 nous renouvèlent leur soutien financier. Nous les en remercions : ils confirment ainsi leur confiance dans la stratégie menée par la Société. L'ensemble des apports de trésorerie permet aux équipes de se concentrer sur la finalisation des dossiers pour le dépôt des premiers dossiers d'AMM."

Principales caractéristiques de l'émission obligataire

Le principe de cette émission obligataire a été décidé par le Directoire, lors de sa séance du 19 décembre 2019, faisant usage de la 14ème résolution approuvée par l'Assemblée Générale Mixte des actionnaires le 20 juin 2019.

Les obligations convertibles sont souscrites à 92% de leur valeur nominale, ne porteront pas intérêt et viendront à échéance le 31 décembre 2021. Le prix de conversion des obligations convertibles sera fonction du cours de bourse au moment de la conversion. A titre indicatif, si toutes les obligations étaient converties sur la base du cours de l'action Crossject à la clôture du 18 décembre 2019, environ 3,5 millions de nouveaux titres seraient créés, représentant une dilution de l'ordre de 17% (compte-tenu des instruments dilutifs existants).

Les obligations ne feront l'objet d'aucune demande d'admission aux négociations sur Euronext Growth. L'émission ne donne pas lieu à un prospectus soumis au visa de l'AMF.
L'opération a été conseillée et structurée par Vester Finance, qui a également souscrit aux obligations...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2020

Vinci Aéroport, filiale du groupe Vinci, a vu son trafic croître de 5,7% en 2019 dans les 46 aéroports qu'elle gère, à 255 millions de passagers. Les seuils de 50 millions de passagers, des 30…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) a annoncé la conclusion ce vendredi d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette bancaire de la société à…

Publié le 17/01/2020

Vinci Airports annonce aborder avec confiance l'année 2020

Publié le 17/01/2020

Imerys a conclu un accord pour l'acquisition du premier producteur indien de panneaux à base de silicate de calcium pour des projets d'isolation thermique dans des industries telles que le ciment, la…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits annonce la conclusion d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette...