5 289.86 PTS
+0.64 %
5 273.0
+0.39 %
SBF 120 PTS
4 239.49
+0.61 %
DAX PTS
12 487.90
+0.83 %
Dowjones PTS
25 059.36
-0.63 %
6 819.67
+0.72 %
Nikkei PTS
21 925.10
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Coup dur sur un programme co-développé par Alnylam et Sanofi

| Boursier | 160 | Aucun vote sur cette news

Un décès a entaché l'essai clinique de prolongation de phase II avec fitusiran...

Coup dur sur un programme co-développé par Alnylam et Sanofi
Credits Reuters

La société de biotechnologie américaine Alnylam Pharmaceuticals a suspendu toutes les études avec son candidat fitusiran, après le décès d'un patient traité pour hémophilie sans inhibiteurs dans le cadre d'une étude de prolongation de phase II. Une étude de pharmacovigilance est en cours. Le laboratoire a prévu de reprendre l'administration du médicament dès que cela sera possible, sous réserve de l'accord des autorités réglementaires concernées et après que des modifications appropriées auront été apportées au protocole des études afin de renforcer le suivi de la sécurité des patients déjà en place. Il considère en effet que le rapport bénéfice / risque reste positif.

Sanofi est partenaire d'Alnylam pour le co-développement et la co-commercialisation du fitusiran. C'est l'américain qui assure la conduite du programme de développement. Par ailleurs, le laboratoire français détient 11,51% du capital acquis à environ 80$ pièce en 2014 pour une facture totale de 700 millions de dollars. Le titre cotait hier 86,02$, mais il devrait accuser le coup après cette nouvelle, puisqu'il plonge de plus de 20% hors marché actuellement. Les analystes étaient d'autant plus optimistes sur fitusiran que Sanofi et Alnylam avaient annoncé en juillet des données positives lors de l'étude de prolongation et confirmé le lancement d'une phase III chez des patients atteints d'hémophilie A et B avec ou sans inhibiteurs.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Drive & Share s'adresse à ceux qui souhaitent bénéficier de la flexibilité que procure la possession d'une voiture, mais qui n'ont pas besoin de l'utiliser régulièrement...

Publié le 20/02/2018

En particulier, 1,71 MdE de travaux vont échoir à Eiffage...

Publié le 20/02/2018

Cette opération s'inscrit dans la stratégie du Groupe BPCE de recentrage dans les secteurs et zones prioritaires de développement...

Publié le 20/02/2018

Genkyotex publie une étude dans la revue International Journal of Cancer...

Publié le 20/02/2018

Mercialys a placé avec succès ce jour une émission obligataire à 8 ans d'un montant de 300 ME...

CONTENUS SPONSORISÉS